Le cerveau des mères pendant la grossesse

J’avais déjà abordé ce sujet dans un précédent billet où il était question des changements « durables » dans le cerveau maternel, changements liés à la grossesse. Ces modifications impliquent par exemple, une diminution marquée et durable du volume de la substance grise dans le cerveau et cette réduction conduirait à une meilleure efficacité cérébrale pour une qualité de soin optimale de la mère vers son enfant.…

Haptonomie à 3

Haptonomie : la science de l’affectivité

Alors que l’on observe un retour en force du naturel et des méthodes douces et alternatives pour nos enfants, le très bon livre de Catherine Dumonteil-Kremer « Elever son enfant… autrement » fait figure de référence (en tout cas dans notre bibliothèque personnelle ;-) ). Ce livre, très intéressant sur tous points de vue, permet également d’aborder…

« Chaque grossesse est différente » : Hyperémèse gravidique

​Bonjour, Après de nombreuses semaines d’absences, depuis la nouvelle année j’ai partagé 2/3 infos sur les réseaux sociaux concernant cette période à vide : une nouvelle Petite Bête viendra agrandir notre famille d’ici l’été. Autant dire qu’après de nombreux mois d’attente, cette nouvelle nous a réjouis. Toutefois, après cette belle joie et quelques semaines d’insouciance,…

Maman à 20 ans

Si il y a bien un sujet dont je peux vous parler, c’est celui d’être une jeune maman. Je suis tombée enceinte à 19 ans et la princesse est née alors que j’avais 20 ans 6 mois et 8 jours. J’ai très vite remarqué que regard des gens et jeune maman, ça ne va pas de…

Un guide de grossesse pour les futures mères qui travaillent [Bibli des VI]

Il existe moult guides de grossesse, difficile de s’y retrouver… Sauf quand le guide a une orientation spécifique, ce que je trouve très intéressant personnellement. C’est le cas avec le Guide de grossesse de Maman travaille de Marlène Schiappa, offert par les Editions Leduc (Quotidien Malin), qui s’adresse, comme son nom l’indique aux futures mères…

9 mois de grossesse, pourquoi ?

A sa naissance, le petit d’homme a un cerveau plutôt immature (quant aux capacités motrices et cognitives) : le cerveau le plus inachevé de tous les primates. C’est la raison pour laquelle il a autant besoin d’un environnement fiable et protecteur, que de nourriture et ce, beaucoup plus que bien d’autres espèces de mammifères dont les petits…