À chacun son idée pour refonder l’école [Bibli des VI]

C’est un sujet récurrent au sein des gouvernements quels qu’ils soient, des médias, des publications éditoriales, des sites Internet, des blogs et même des Vendredis Intellos ! Et pour cause, c’est un sujet important : c’est l’avenir de nos enfants, l’avenir de la société. Je vous propose un petit tour de quelques avis et propositions (en particulier…

Le livre du Hygge – Mieux vivre : la méthode danoise, Meik Wiking [BIBLI DES VI]

Les Danois-e-s sont les champion-ne-s du monde du bonheur :  premiers au Rapport mondial sur le bonheur 2016, troisièmes au Rapport de 2015,  premiers à l’Indicateur du vivre mieux OCDE – Satisfaction 2015, premiers à l’enquête sociale européenne 2014…  et ce n’est qu’un aperçu du palmarès ! Comme la Suède, la Norvège et la Finlande, le Danemark bénéficie…

Des parents sous influence ? L’impact de la publicité sur les décisions alimentaires dans l’industrie alimentaire infantile.

« L’homme est probablement consommateur de symboles autant que de nutriments »[1] Chaque individu responsable, est aujourd’hui acteur de sa propre consommation. Il décide ainsi librement de ce qu’il ingère, et ses choix peuvent devenir alors un véritable mode de vie. Lorsque ce même individu modifie ses habitudes de vie (formation d’un couple), il modifie…

Pourquoi les bébés jouent ? de Laurence Rameau

J’ai découvert ce livre lors de sa parution, en 2011, alors que mon aîné n’avait pas encore 2 ans, balbutiait quelques mots et prenait systématiquement les toboggans à l’envers. A l’époque, je n’étais pas encore sophrologue et c’est uniquement avec l’œil de la maman curieuse que j’avais lu ce livre, conseillé par une classique revue…

L’école des loisirs et les mystères de la vie…

EDIT: A la suite du billet, vous trouverez la réponse de l’école des loisirs et ma « contre-réponse ». Ce n’est donc pas un canular ou du second degré comme certains l’ont pensé, ni une erreur de casting puisque l’ouvrage est défendu bec et ongles, de façon très commerciale, avec passage sous silence de la problématique sexiste…