L’éducation au consentement : ressources et supports

J’avais promis à Mme Déjantée une page de ressources pour cette série de billets sur le consentement. Elle sera actualisée régulièrement en fonction des suggestions et des nouvelles ressources disponibles.

Elle s’adresse en premier lieu aux parents, mais également aux enseignant·es, animateurs·rices, acteurs·rices de l’éducation ou associations qui souhaitent sensibiliser à la notion de consentement, cherchent des supports pour animer une séance autour du consentement, cherchent des formats pédagogiques ou des idées pour aborder cette question. Elle recense également des ressources qui permettent de comprendre les enjeux et les différents contextes dans lesquels une éducation au consentement est nécessaire.

Supports possibles pour éduquer au consentement :

La principale difficulté est de trouver de bons supports en français, pour qu’ils soient directement utilisables avec des enfants, des adolescent·es ou des adultes.

Vidéos :

– La vidéo « Consent for kids » vient d’être traduite en français. Elle fonctionne bien jusqu’à l’âge de 10 ans environ. La traductrice propose sur cette page de reprendre chaque point de la vidéo pour en développer les enjeux avec les enfants. Si vous pensez que le format de la vidéo n’est pas adapté à tel ou tel contexte, vous y trouverez cependant l’essentiel des points à aborder autour de cette notion (il est tout à fait possible par exemple de « refaire » la vidéo en dessinant et en expliquant en même temps). La vidéo permet également d’amorcer toutes les notions en développant plus ou moins en fonction de l’âge, par exemple le contenu de « trucs sexuels » à la fin de la vidéo.

– Cette ressource canadienne un peu ancienne n’est plus forcément utilisable telle quelle mais elle peut donner des idées d’activité de sensibilisation au consentement avec de jeunes enfants. Une limite : la scénette insiste davantage sur la capacité à dire « non » lorsqu’on ressent un malaise que sur celle à arrêter ce que l’on fait en identifiant les signes de malaise chez l’autre. Ce serait un aspect à modifier pour l’actualiser.

– La vidéo « Tea consent » également traduite a le même intérêt : grâce au fonctionnement métaphorique, il est possible de parler du consentement en général, et de développer chaque point en prenant des exemples de gestes ou de comportements plus ou moins « sexuels » en fonction de l’âge (un bisou, un contact physique, un geste sexuel, une relation sexuelle, …). C’est donc aussi une vidéo qui doit être prolongée pour des adolescent·es mais qui peut être un excellent support. La vidéo est en anglais à l’origine mais a été traduite en français en différentes versions. La version anglophone existe également avec des sous-titres. (note : le texte comporte le mot « fuck » en anglais et « putain » en français)

– De façon plus directe, la vidéo de Blaise sur le consentement résume les points les plus importants à propos de relations sexuelles (à partir de 12-13 ans ?).

– Le site « Tu m’aimes, tu me respectes » rassemble des ressources (notamment des vidéos) adressées aux 15-18 ans sur les comportements abusifs au sein du couple, et parle donc entre autres de consentement et de violences sexuelles.

– Pour les adolescent.es, la campagne « Ok. Pas ok » propose une série de podcasts réalisés à partir de témoignages, pour montrer le consentement de façon complexe à partir de situations dans lesquelles il a été respecté ou non. Attention, les témoignages de viols peuvent être difficiles à écouter.

Bandes dessinées et affiches :

– Une bande dessinée très proche de la première vidéo, pour les jeunes enfants (facile à afficher chez soi) :

illustration-consentement-elise-gravel-00

– Le Projet Crocodiles propose deux bonnes synthèses autour du consentement avec des lapins : l’une concerne spécifiquement la distinction entre séduction et harcèlement sexuel, l’autre évoque plus directement le consentement sexuel (notamment). La première planche ci-dessous :

tumblr_ni88i1ckco1sy17tso1_1280

– Pour un affichage dans un contexte étudiant où les personnes ont déjà entendu parler de consentement sexuel, ou comme support pour expliquer chaque point, voici l’affiche des Salopettes sur la notion de consentement. Elle est téléchargeable en format pdf A3 sur leur blog.

exhibitions-et-consentement-1

Éduquer au consentement par la fiction :

Pour aborder la notion de façon plus indirecte en abordant au passage les enjeux de la culture du viol, il est possible de partir de scènes de films de fiction.

– Pour des adolescent·es ou jeunes adultes parlant bien anglais (il est possible de mettre des sous-titres anglais sur la vidéo), l’essai vidéo « Predatory romance » sur les films avec Harrison Ford est excellent et très pédagogique. Il est évidemment possible de faire le même travail de réflexion si vous regardez ces films (Indiana Jones, Blade Runner, Star Wars, …) avec un·e ado.

– J’ai recensé dans un billet un certain nombre de scènes de baisers non-consentis dans des films parfois très célèbres. Chaque film mérite donc une discussion s’il est regardé en famille par exemple. La mélodie du bonheur ou Ratatouille, qui peuvent être regardés très jeunes (et sont d’ailleurs excellents) peuvent être l’occasion de discuter de consentement.

– Le même travail peut bien sûr être fait à partir de contes (La belle au bois dormant par exemple) ou de récits mythologiques, en famille ou en cours de français.

Ressources :

Pour les parents, enseignant·es, animateurs·trices :

– Le Good Men Project a proposé des conseils très concrets (mais aussi assez larges) pour une éducation au consentement, par âge : les conseils pour 1-5 ans et 6-12 ans sont traduits sur les Vendredis Intellos.

– Sur les Vendredis Intellos, l’article Comment éduquer nos enfants au consentement ? introduit la question de l’éducation au consentement avec des ressources complémentaires.

– Le sujet a été abordé de façon intéressante par un article du Nouvel Obs / Rue 89, en donnant la parole aux parents avec des exemples.

– Le rôle très important des enseignant·es et encadrant·es scolaires est abordé dans un article de Slate qui est également très intéressant.

Ressources générales sur l’éducation sexuelle :

– Le rapport de l’INJEP sur la notion de consentement dans les séances d’éducation à la sexualité en milieu scolaire donne de très bons repères sur les enjeux de la notion, l’articulation avec les normes socio-éducatives et un certain nombre d’idées reçues ou de biais qui entrent en jeu (fausse notion de « majorité sexuelle », enseignement différencié vers les filles et les garçons, représentations stigmatisantes, stéréotypes, etc.). Voir également les pistes d’amélioration et les points de vigilance dans le discours sur le consentement sur cette page.

– Standards de l’OMS sur l’éducation sexuelle en Europe.

– Beaucoup de ressources complémentaires (documents de réflexion, jeux pour animer une séance, vidéos, etc.) sur cette page.

Publicités

Une réflexion sur “L’éducation au consentement : ressources et supports

  1. Pingback: Faut-il apprendre à dire « non » ? Quelques écueils à éviter dans l’éducation au consentement. | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.