Masser son bébé

Masser son bébé est un formidable moyen de communication avec  bébé, j’en fais l’expérience tous les jours. Catherine Dumonteil-Kremer nous l’explique aussi très bien dans son livre Elever son enfant … autrement.

J’ai assisté à plusieurs séances de massage pour bébé. Je l’ai fait par le biais de l’Association Française de Massage pour Bébé, dans le cadre de la formation des futures instructrices. C’était donc gratuit, ce qui m’a permis d’assister à deux sessions de 4 séances, dans des contextes différents. Une première fois quand mini capuchon avait 4 mois et une deuxième fois autour de ses 7 mois.

Outre le fait d’y partager un moment agréable entre mamans, qu’est-ce qu’on y apprend ? On y apprend toutes sortes de choses sur le rythme des bébés, leur sommeil leur physiologique mais aussi sur les gestes à pratiquer, où, quand, comment masser son bébé.

De manière très pratique, il est conseillé de masser bébé durant un temps calme, avant ou après le bain, un peu tous les jours si possible, avec une huile végétale la plus neutre possible. J’utilise pour ma part de l’huile de tournesol et parfois du liniment. Je masse surtout les jambes de mini capuchon, parfois son dos quand nous avons le temps, parfois le ventre quand elle a du mal à digérer. Tous les jours je lui fais des petits gestes de stimulation musculaire (conseillés jusqu’à la marche) qu’elle adore ! Je fais tout cela tantôt dans le silence, tantôt en chantant, tantôt en la regardant droit dans les yeux, toujours en lui précisant bien qu’on s’arrête quand elle veut, que ça doit être agréable pour elle. J’ai encore beaucoup de mal à lui masser les bras car elle gesticule beaucoup, le visage car elle me repousse à chaque fois et le torse car ça semble l’angoisser qu’on la touche à cet endroit du corps. Mais il faut dire que je n’ai véritablement commencé à la masser qu’à ses 7 mois, c’est un peu tardif pour l’habituer à toutes les parties du corps. Mieux vaut commencer dès la naissance.

Quels sont les bénéfices d’une telle pratique ?

Dans le merveilleux livre (de mon point de vue, bien entendu) Elever son enfant autrement de Catherine Dumonteil-Kremer, l’auteur nous parle, entre autres choses, du massage comme contact actif. Elle fait référence justement à l’Association Française de Massage pour Bébé et cite Ingrid van den Peereboom, une instructrice. 

Bébé se connecte : son corps répond « Oui !  » à la proposition. Bébé est nu, allongé sur sa maman. Il fixe ses mains, attiré par le bruit de frottement. Plus elle frotte ses mains, enduites de beurre de karité, plus elles se font chaudes, agréables à recevoir : préliminaire d’un évènement qu’il connaît dans sa chair. Ces mains lui font une proposition. Sa maman parle ou chante. Elle est là pour cet enfant et son attitude corporelle lui indique, sans grand discours, qu’il est un petit être unique et bienvenu. Ces mains lui disent qu’il est fort et vivant, tonique et respectable. Ce contact nourrit tout autant que le lait que sa mère lui donne. Cet enfant apprend le monde par le corps de sa mère, sa peau, sa façon de faire. Ce contact lui donne l’envie de vivre. La pratique du massage apaise l’enfant, certes, mais elle apaise bien plus encore sa mère, qui souffle, se pose et donne ce moment d’elle-même à son enfant.

51iX2Og4MpL._SS500_

En effet, les bénéfices pour la mère ou le père et pour l’enfant sont nombreux. Ils permettent aux parents de mieux connaître le corps de leur enfant, mais surtout ses réactions. Combien de fois ai-je du remettre mes massages à plus tard car mini capuchon n’était pas disposée, pas prête ! Avec le temps j’ai fini par repérer les moments propices, à distinguer les réels signes de bien être mais aussi de ras le bol ! Car masser son enfant c’est avant tout le respecter et ne pas le forcer. C’est aussi un moyen pour bébé d’apprendre à appréhender son corps, à travers le toucher de ses parents, de se sentir aimé et choyé dès le début, à travers un langage qu’il comprend : le langage corporel. Puis enfin c’est un formidable moment de complicité. Quelle joie lorsque je vois ma fille sourire quand je lui parle en massant ses petits orteils, ou quand je lui masse légèrement le fessier (son geste préféré …) C’est également un bon moyen de soulager bébé lorsqu’il a des maux de ventre. Les gestes spécifiques pour le petit ventre sont très efficaces, je trouve pour faciliter la digestion.

Catherine Dumonteil-Kremer, nous parle « d’apprendre à lire la multitude de petits signes de plaisir, déplaisir que notre bébé nous envoie en réponse à nos gestes. Découvrir qu’il a une capacité énorme à communiquer avec nous, à nous laisser abassourdi … » Elle parle aussi de temps partagé « Je prends le temps. Tu me le donnes. »  » Surtout ne pas en rester aux bénéfices physiologiques ! Après ce moment de contact et de communication intense avec son enfant, des gestes quotidiens tels que le bain ou le change se passent plus simplement. La confiance mutuelle grandit. Le massage-bébé laisse des traces d’amour derrière lui ».

Le massage est donc un formidable vecteur de bien être et de communication, un joli moyen de connaître son bébé et de lui montrer qu’on l’aime « sans grand discours » comme le dit si bien Ingrid van den Peereboom.

En Inde, il est également considéré comme un moyen de soigner. Des bébés dans des orphelinats sont massés tous les jours, on considère cela comme un remède. A ce sujet, je conseille la lecture du très beau livre Shantala de Frédérick Leboyer qui explique très bien aussi l’importance de masser son bébé qui se sent parfois bien seul dans un monde qu’il a du mal à appréhender alors qu’il sort du cocon maternel. On y trouve aussi les différents gestes traditionnels, enseignés lors des ateliers de massage.

511DD5F9N6L._SS500_Home Sweet Môme

Publicités

Une réflexion sur “Masser son bébé

  1. Pingback: Semaine 6: Le débriefing de Mme Déjantée | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.