Merida, la princesse qui ne voulait pas être une potiche

Ce n’est pas un scoop, Disney sort son nouveau film d’animation cet été : Rebelle (Brave en VO je crois). Du coup, on en entends parler régulièrement.
Mais il y a quelques jours, j’ai trouvé une courte analyse de ce film sur le site du journal 7/7.be (oui, bon, ok, c’est l’équivalent belge de Paris-Match à peu près.. mais parfois, on trouve des articles sympa. ^^)

Au début, ça m’a bien agacée. Déjà le titre :

"La nouvelle héroïne de Disney est elle homosexuelle?"

Et ça continue ensuite dans la veine "elle aime les sports de mecs, c’est pas une vraie princesse etc etc" :

Merida, la rouquine héroïne de ce film, n’est pas intéressée par les garçons. Serait-elle homosexuelle? [...]
Adam Markovitz, d’Entertainment Weekly, analyse: "Merida aurait pu être gay. Elle va a l’encontre du rôle qu’on imaginait qu’elle allait jouer: la fille sage, la fiancée obéissante. Son amour pour les hobbies anti-princesse par excellence, comme le tir à l’arc et l’escalade, va parler aux téléspectateurs gays qui se sentiront proches d’elle.

Alors là, j’ai du mal à croire que des gays se sentent plus proche de l’héroïne par rapport à des hétéro. Je ne pense pas que toutes les femmes hétéro se vivent comme des princesses rêvant de jolies robes et d’un prince charmant qui vient les sauver et les épouser (avant de repartir guerroyer en laissant bobonne seule avec les mômes… ahem…)
Ben oui, j’avoue, j’ai très envie d’aller voir ce film parce que moi aussi, je me sent plus proche de Merida que d’Ariel ou pire Cendrillon… Pourtant, je suis sûre d’être hétéro hein… (c’est grave Dr?)

et on continue :

Elle déteste la perspective du mariage, en tout cas les trois godiches qui veulent sa main, au point de s’enfuir de chez elle et de mettre la vie de sa propre mère en danger. Elle est la première chez Disney a être peu encline à l’amour.

Pour avoir vu les BA, je la comprends Merida. Faut avouer que les trois princes font moyennement rêver… Mais pourquoi alors, automatiquement penser homosexualité. (Elle pourrait l’être, ça ne me pose pas de problème. Ca pourrait même être rigolo une héroïne lesbienne chez Disney, mais là… comment dire… Je trouve que ça fait un peu trop fille qui n’aime pas les robes=garçon manqué=lesbienne)

J’en étais là de ma lecture quand le salut est arrivé en fin d’article :

Attention, on dit bien que Merida "pourrait être" gay. Elle aime les activités de plein air et n’a pas envie de se marier, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’elle aime les femmes, évidemment. Simplement, son personnage n’est pas défini par sa sexualité, contrairement à Ariel, Jasmine ou Cendrillon.

Enfin! L’analyse du film me parle enfin : "le personnage n’est pas défini par sa sexualité". Et il faut bien l’avouer, c’est plutôt rare, si pas inédit, chez Disney.
On a donc une héroïne qui ne veut pas se laisser enfermer dans un rôle qui ne lui correspond pas. Qui demande à pouvoir décider de son destin elle même. Et qui ne se laisse pas faire et qui tient tête à sa mère (qui ne veut que son bien, mais ne prends pas en compte l’avis de sa fille. Situation assez réaliste au final et qui parlera surement à beaucoup, garçon ou fille.)

Un formidable exemple pour nos enfants, non?

Si tu veux passer dans ma tanière, c’est par ici!

et je te laisse avec le trailer, je ne sais pas toi, mais moi, j’ai hâte de le voir, ce film! (en plus, j’adore l’accent de Merida et son père. ^^)
Bande annonce VOSTFR

et tiens, un petit extrait pour la route. ^^

extrait VOSTFR

About these ads
Comments
11 Responses to “Merida, la princesse qui ne voulait pas être une potiche”
  1. Ilse dit :

    RHOOO RHOOOOOO mais RHOOOOO QUOI!!!!!! NOOOOON MAIS BANDE DE NULS!!!!
    PROUT DE PROUT DE ZUT NON MAIS C’EST PAS POSSIIIIBLE!!!!!

    Rien compris les gens U.U

    Merci pour ton beau billet. J’en avais parlé il y a un petit bout de temps sur mon blog. C’est quand-même une princesse. Si elle n’est pas féérique, elle tombe quand-même dans les clichés de princesse rebelle (comme Fiona, Pocahontas, etc etc).

    On n’y est pas encore mais on va bientôt y venir: des modèles normaux pour nos filles. Croisons les doigts.

    • je t’avoue qu’en lisant le titre de l’article du journal (enfin… journal… hem…) je me suis dis "nan mais c’est pas possible"
      Heureusement que la fin rattrape (un peu) le coup. Parce que si Merida ne se définit pas par sa sexualité, manifestement, ça chipote les gens… puisqu’on la "soupçonne" d’homosexualité…
      C’est vrai, une fille qui aime le tir à l’arc et déteste les robes, c’est pas une vrai fille… aaarggghhhh! ^^
      Comme tu dis, on va y arriver, à des modèles normaux pour nos filles. ^^ (y a du progrès déjà un peu, non? ;) )

  2. mmedejantee dit :

    Merci Kawine de ta contribution!!! Et ravie de te lire je dois dire!!! :-)
    Le propos de l’article que tu commentes montre à quel point il semble primordial dans nos sociétés de ranger les gens dans des cases, de les voir se conformer aux préjugés…préjugés sur les femmes, préjugés sur les hétéros, préjugés sur les homos… bref, on enferme tout le monde dans de petites cases et tout ira pour le mieux!!
    Comme Ilse, restons optimistes et gageons que ceci ne soit que la première étape vers l’évolution de tous ces carcans!!!

    • la farfa dit :

      Oui, c’est fou, comme Merida ne rentre pas dans la case "princesse", vite vite, faut lui trouvez une autre case "garçon manqué" à rapprocher de la case "homosexuelle"… c’est déprimant…
      Mais bon, les mentalités bougent… lentement. ;)
      Vivement le jours où l’on abolira ces fichues cases. ;) ^^

  3. phypa dit :

    À vrai dire , je ne comprends pas non plus ce que signife "le personnage ne se définit pas par sa sexualité" Petit rappel : nous avons 5 sexes : génétique, hormonal, anatomique, social et psychologique xD

    http://phypa.over-blog.com/article-nous-avons-5-sexes-102741682.html

    • kawine dit :

      Oui, c’est vrai que, si on réfléchit, c’est pas clair comme phrase… Je pense que l’auteure de l’article parle d’hétéro ou d’homosexualité.
      Alors qu’en fait, on s’en fiche qu’elle soit hétéro ou homo Merida, on veut voir si elle arrive à s’imposer auprès de sa mère, à imposer ses choix. En tout cas, c’est ce que je pense après avoir vu des extraits et les bandes annonces sur le net. ;)

  4. missbrownie dit :

    J’ai vu le dessin animé ce matin ;)
    J’en parle demain sur mon blog :)
    Dans le dessin animé, à aucun moment je n’ai eu le sentiment que Mérida pouvait être gay… C’est n’importe quoi ces propos. Par contre le sujet principal est tout de même les relations "mère-filles", bien plus intéressant à approfondir.

    • Des extraits que j’ai vu (vive le net!) je n’ai pas l’impression qu’elle soit, de toute façons, dans la recherche d’un compagnon ou d’une compagne… Mais bien plutôt de sa liberté de pouvoir choisir elle même sa vie.
      C’est pour ça que l’article m’a faite réagir, je l’ai trouvé complètement à coté de la plaque. Y a juste quand ils disent que, pour la première fois (?), une princesse Disney ne se définit pas par sa sexualité que je trouve qu’ils se rattrapent. (un peu… ;) )(comme dit Phypa, c’est pas très clair cette phrase. ^^’)

  5. drenka dit :

    Comme tu dis aaarggghhhh!!!

  6. Madame Sioux dit :

    Wahouuuu !!! c’est épatant de pouvoir écrire des choses aussi réductrices tout un article durant (bonjour le choix du titre !!) pour redevenir un poil intelligent juste dans la conclusion. Je n’avais pas entendu parler de la sortie de ce film (j’évite de me faire du mal vu que je n’ai pas le temps d’aller au ciné !) mais je dois dire que les journalistes font fort, c’est d’une débilité !
    Pourtant, dans le même genre, il me semble qu’il y avait eu Mulan… Ok, elle finit par tomber amoureuse et tout mais au départ, c’est pareil il me semble, elle rêve à "davantage" qu’être une bonne future épouse qui sait tenir sa maison.
    On note un certain effort de la part de Disney pour ne pas cantonner les filles dans des rôles de princesses potiches qui rêvent au prince charmant mais il y aurait peut-être une autre façon de le faire, sans passer pour la rebelle de service (et encore, une fille qui rêve au prince charmant ne peut-elle pas quand même aimer l’escalade ????!!!) mais juste… un être humain qui rêve sa vie comme il l’entend ?!!

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. [...] Kawine nous parle d’un film d’animation nouvellement sortit, avec des commentaires journalistiques… comment dire ? limités ? comme si une femme se caractérisait par sa sexualité, comme le fait de ne pas être manifestement sexualisée vers les hommes en ferait forcement une (oh mon dieu, scandale !) une homosexuelle… quelle réduction ! à la fois des femmes et de l’homosexualité. Comme si l’homosexualité se réduisait juste à un refus du sexe “conventionnel”, et comme si la femme voulait forcement plaire à son beau voisin musclé et blond (évidemment !). [...]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 669 autres abonnés

%d bloggers like this: