Non, ce n’est pas toujours la faute des mères

J’ai longtemps eu, comme beaucoup de mères, la fâcheuse tendance à me culpabiliser de tout lorsqu’il s’agissait des enfants. C’était forcément de ma faute puisque j’étais la mère. Je suis celle qui s’en occupe le plus, je pars du principe qu’on est souvent le premier référent dès les premiers jours de vie. Si quelque chose…