Et si les retrouvailles idéales n’étaient qu’une histoire de communication ? [mini-debrief]

Les fêtes de fin d’année sont bien souvent le temps des repas de famille au sens large. Parents, grands-parents, enfants, petits-enfants, oncles, tantes, cousins, famille éloigné, belle-famille… tous se retrouvent en une ou plusieurs fois autour de grandes tables où il est quasi impossible de parler à tout le monde et où l’on se contente…

La joie des retrouvailles en famille

Avant d’avoir mes filles, quand j’étais alors jeune adulte, je me souviens des fêtes de Noël comme d’un passage obligé, une rengaine, qui ressemblait plus à une formalité prescrite par la société : « Sois heureux ce jour-là !» plutôt qu’à une vraie joie spontanée. Et effectivement, ces retrouvailles n’étaient pas toujours un pur moment de bonheur pour moi (j’espère qu’aucun membre de ma famille ne lit ce billet …).