Enfants perdus de la République : que faire ?

Impossible de passer cette semaine sans écrire. Autant que le dessin, les mots sont notre première et ultime résistance. Comme beaucoup, j’ai été profondément choquée, peinée, effrayée par les évènements de cette semaine. Des personnes ont perdu la vie, pour certaines parce qu’elles publiaient des dessins irrévérencieux, d’autres faisaient leur métier de policier, d’autres étaient…