« Nous mourrons d’épuisement avant que vous ne mourriez de vieillesse. » lettre d’une trente-quarantenaire à la génération précédente des papi-mamie-boomers-soixante-huitards

  Nous mourrons d’épuisement avant que vous ne mourriez de vieillesse, en avez-vous conscience? Imaginez quelles sont nos tâches réelles actuelles. Nous devons, en vrac et tout-à-la-fois: élever nos enfants seuls au quotidien dans la bienveillance et le respect d’eux-même tout en essayant qu’ils ne vous dérangent pas dans vos loisirs permanents de nouveaux retraités……