« Nous mourrons d’épuisement avant que vous ne mourriez de vieillesse. » lettre d’une trente-quarantenaire à la génération précédente des papi-mamie-boomers-soixante-huitards

  Nous mourrons d’épuisement avant que vous ne mourriez de vieillesse, en avez-vous conscience? Imaginez quelles sont nos tâches réelles actuelles. Nous devons, en vrac et tout-à-la-fois: élever nos enfants seuls au quotidien dans la bienveillance et le respect d’eux-même tout en essayant qu’ils ne vous dérangent pas dans vos loisirs permanents de nouveaux retraités……

Les grands-parents, une chance pour l’Homme

Avec l’accroissement de la longévité, la présence de grands-parents est devenue courante […] il y a quelque 40 000 ans. Cet accroissement du nombre des aînés pourrait avoir favorisé le développement des sociétés préhistoriques. Aujourd’hui, je m’en vais loin, très loin, aux origines de l’apparition des peuples « multi-générationnels » sur Terre. Quand les hommes (et les…

Les grands-parents et bébé : une place à trouver

Alors que dans l’ouvrage « L’Art d’accomoder les bébés », Geneviève Delaisi de Parseval et Suzanne Lallemand estiment que Ce qui frappe, dans les brochures et les manuels, c’est le huis clos de la mère avec un mari intermittent, puis avec son enfant. En effet, la grande famille, composée de plusieurs générations d’individus travaillant conjointement et prenant…