Marie Darrieussecq, Le bébé (2005, P.O.L)

C’est forcément une drôle d’expérience, quand on n’a, comme moi, jamais eu d’enfant, que de lire un livre comme Le bébé. Je suis toujours agacée par les mères qui prennent un air mystérieux pour couper court à une conversation en assénant « Tu comprendras quand ça t’arrivera », comme si hors de ce destin obligatoire et hors de…