Comment mieux apprendre le français ? [Bibli des VI]

Pas facile de saisir toutes les subtilités de la langue française et d’acquérir une bonne maîtrise de l’orthographe, de la grammaire. Et pourtant, c’est tellement important (enfin je trouve). Il semble que nos enfants aient de plus en plus de mal ! Certains adultes aussi. La faute à qui ? Là, n’est pas le sujet du propos de ce jour mais il y a quand même de quoi s’inquiéter … et il faut chercher des moyens de les aider à mieux comprendre, à mieux apprendre, à mieux retenir.
Je crois qu’il est difficile d’y parvenir sans quelques efforts… mais autant rendre l’effort ludique pour plus d’efficacité.

La bibli des Vendredis Intellos

Alors voilà, les Editions Le Robert nous ont fait parvenir un ouvrage charmant, complet sur l’apprentissage du français… Je ne dis pas qu’il faut se passer des exercices pratiques pour entraîner la mécanique (je pense que c’est indispensables que nos neurones s’entraînent) mais posséder, avant tout une bonne compréhension de l’organisation de notre belle langue, de la nature des mots, des rouages qui les relient entre eux est, me semble-t-il primordial. Oui mais voilà, comment aborder tout cela sereinement sans se perdre ou perdre toute motivation face à des pages et des pages de texte ?

Cap sur le territoire des mots, un voyage ludique et pédagogique en langue française avec le livre de Marion Charreau, enseignante de français comme langue étrangère et dessinatrice, passionnée de cartes mentales – un riche patchwork – avec « Le Français vu du ciel »

francais_ciel2

L’enfant, l’élève, l’étudiant, le francophile, l’étranger débutant ou avancé sera séduit par le concept : un voyage au pays des mots et des phrases en Montgolfière avec le personnage principal. On suit ses aventures, ses questionnements, ses dialogues, ses découvertes et chaque page est une carte mentale détaillée sur un concept.

On commencera l’aventure avec les noms : un territoire vaste où apparaissent la multitude d’objets, d’êtres vivants, de concepts, d’idées et tout cela sous forme de personnages ! Des tas de détails sur lesquels on passerait des heures pour découvrir tous ces noms ce qu’ils sont, sans oublier les règles pour les personnes du passage au féminin.

Que seraient les noms sans les déterminants ? Allez hop, c’est parti pour la réserve aux déterminants, les compagnons des noms: un territoire tout proche du précédent ! . Comment se somment-ils ? A quoi servent-ils exactement ? Ici on a tout le classement et des icônes pour les symboliser.

« Ces petits mots sont déterminants pour notre statut /…/ ils nous donnent de l’énergie, sans eux on ne va pas loin ! »

Puis pour se démarquer, il faut se qualifier… c’est le rôle des adjectifs, des ballons fabriqués dans une fête foraine…Vite il faut les saisir !

Et les activités de groupe alors, voilà qui est important, de se coordonner ? Vite, on fonce vers le pluriel … et tout le monde doit suivre (déterminants et adjectifs)… Les pluriels, pas si faciles, avec les invariables, les formes en X et en S. Mais la carte mentale est claire et ludique : des dessins partout pour fixer les idées !

francais_ciel1

Maintenant il faut expliquer ce qu’on fait, ce qu’on ressent, ce qui se passe bref, la montagne des verbes qui bougent tout le temps à cause du plateau des modes, et de la roue du temps…

« En tous cas, ils font en sorte de s’accorder entre eux pour que ça sonne juste »

Et des verbes, il y en a de toutes sortes… selon ce qui les suit, celui qui agit et selon comment ils se transforment ! Le 3e groupe possède sa carte mentale à lui tout seul.

francais_ciel3

Bref, nous voilà prêts pour construire des phrases…et là aussi, il y en a de différents types… Pour mener une enquête par exemple, comment poser une question correctement ? Quels mots utiliser ? Comment dire qu’on n’est pas d’accord ?

Et puis pour gagner en style, on ajoute des adverbes ou des participes présents de manière, de cause, d’opposition… comment les former ?

Pour se situer dans l’espace, il faut choisir la bonne préposition ! pas de problème : la tour de contrôle des lieux vous explique tout… « au bout de la route », « à la mer » « loin du village » « sous les arbres »…

Et les pronoms, vous arrivez à bien les distinguer ? Comprendre leur nature, leur fonction…pas facile de s’y retrouver en général ! Mais ici, nous avons le tube des pronoms(parce qu’ils relient directement par un raccourci les noms aux verbes)

Puis on grandit, on élabore des phrases plus complexes, en plusieurs morceaux qui se relient entre eux : cap sur les subordonnées relatives et sur les connecteurs d’idées.

francais_ciel4

Enfin, le langage sert aussi (surtout) à véhiculer des émotions, des sentiments, des sensations, des doutes, des projections dans le futur ou se retourner sur son passé… Quels mots utilise-t-on dans ces cas-là ? Quel rôle joué par le « subjonctif » ? Quels temps du passé pour quels usages ? Et le fameux « participe passé », sa formation, son accord, et l’auxiliaire qui l’accompagne ! Tellement peu maîtrisée, cette affaire !

francais_ciel5

Bref, il y aurait encore beaucoup à dire sur le riche contenu de ce livre. Je retiendrai les atouts forts suivants :
– les nombreux personnages qui font prendre vie aux mots et leur donnent du sens (un peu à la façon de « Il était une fois la VIe »)
– les multiples exemples fournis pour illustrer chaque notion,
– la possibilité d’utiliser l’ouvrage pour une fourchette assez large d’applications : de la découverte de la langue en primaire jusqu’au collège pour bien saisir les nuances, voire le lycée pour améliorer son style d’écriture,
– les images utilisées pour bien comprendre les rouages de la langue, le sens des choses et les relations entre les mots,
– les délicieuses illustrations qui donnent envie de se pencher sur le contenu voire de les redessiner pour mémoriser encore plus !

A bientôt !
Pascale : Le Monde et Nous et Allaitement, bonheur et raison

Publicités

5 réflexions sur “Comment mieux apprendre le français ? [Bibli des VI]

  1. Bonjour Pascale,
    Merci pour votre excellent article. Je suis très touchée de voir à quel point vous avez saisi le propos du livre. C’est très agréable de vous lire. On en redemande…
    Encore merci.
    Marion Charreau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s