{7.Bonus} Lettre à ma fille / La joie des enfants / Les émotions et vous [Bibli des VI]

[Pourquoi ne pas sortir des sentiers battus ? Pourquoi ne pas contribuer sous forme de lettre, de poème, d’acrostiche, de conte, de… ce que vous voulez. La seule « règle » est d’intégrer une citation alors on peut se lâcher ! Ici, j’ai choisi de contribuer sous forme de lettre, de poème en alexandrins et sous forme de test.]

Lettre à ma fille

Ma chère fille, mon aînée,

Il paraît que les relations fille-mère ne sont pas toujours faciles, plein de livres le disent, qu’il faut…

trouver le bon dosage pour que chacune puisse trouver sa place.*

Alors, je te promets de tout faire pour que tu trouves ta place et que je reste à la mienne : je serai toujours là pour toi mais je te laisserai devenir qui tu veux être. Mais, malgré cette  promesse, je le sais, je ferai des erreurs, j’en ai déjà fait. Tu me les reprocheras, avec raison et je t’écouterai. Je n’aurai probablement pas grand-chose à dire pour me justifier.

Peut-être tenterai-je un timide…

La mère n’est pas coupable de tout.*

Peut-être pas. Détourner ton attention ne me fera pas sentir moins coupable. Je sais ce que je fais, ce que je vis mais je ne sais pas toujours ce que tu ressens. Ce sera l’occasion d’en savoir plus sur toi, sur toi et moi.

Avec tout mon amour,

Ta mère

* Citation tirée de Telle mère, quelle fille ? offert aux VI par les Editions Leduc (disponible au prêt). Dans ce livre, il est essentiellement question des femmes qui, pour différentes raisons, vivent seules avec leur fille. Je l’ai parcouru et l’ai trouvé un peu trop hâtif dans ses conclusions, un peu caricatural et peut-être un peu angoissant pour des mères dans cette situation… Mais il faudrait l’avis de quelqu’un plus concerné que moi (bien que j’aie une fille et que je sais aussi quelles difficultés particulières cela peut engendrer, je le reconnais).


La joie des enfants

Ils jouent, dansent et rient, ces tout petits enfants

Car pour eux, « tout est simple, [et] tout est évident »*

Ils font « fleurir la joie », « gratuit[e], imprévisible »*

Et nous, sages adultes, y sommes-nous sensibles ?

* Citations tirées de La puissance de la joie de Frédéric Lenoir, chapitre 7 « La joie de vivre », paragraphe sur « La joie spontanée des enfants ».


Test : les émotions et vous

Pour vous, qu’est-ce qu’une émotion ?

  1. Un truc qui fait parler les bavards (= psys).
  2. D’après le dico, c’est en gros un changement d’humeur qui survient spontanément et brusquement.
  3. C’est « comme un moteur qui nous encourage à faire des choses comme se bagarrer, mais aussi fuir quand il y a un danger, aller aider les autres ou leur faire un bisou. »

À quoi servent les émotions ?

  1. A rien. Enfin, si, à faire parler les bavards.
  2. D’après Oscar Wilde, « à nous égarer : c’est même son principal mérite. »
  3. Elles « nous servent à nous épanouir et à nous protéger. C’est grâce à elles que nous apprenons ! Elles nous servent aussi à savoir ce qui est bien et ce qui est mal ! »
    Comment changer les émotions ?

Comment changer les émotions ?

  1. Vous êtes bavard vous ! Inutile de les changer, c’est une invention des psys.
  2. D’après ma voisine, par la volonté. D’après Christophe André, par la méditation.
  3. « Le fait d’interpréter différemment ce qui [nous] arrive est un moyen de contrôler [nos] émotions et même de les changer. »

 

Vous avez une majorité de « 1 »

Il nous semble que vous avez quelque peu de mal à accepter cette partie de notre humanité qui est de ressentir des émotions. Peut-être pourriez-vous essayer pourtant. Qui sait ? Votre vie deviendrait un peu plus… vivante !

Vous avez une majorité de « 2 »

 Il serait temps d’apprendre à penser par vous-même… Nous pensons que cela vous permettrait de mieux vous connaître et de guérir de cette dépression latente que vos réponses suggèrent.

Vous avez une majorité de « 3 »

Vous avez appris par cœur le livre de David Sander et Sophie Shwartz Au cœur des émotions*, ou quoi ? En tout cas, bravo ! On sent que vous acceptez vos émotions, quoi qu’il arrive. Attention tout de même à ne pas tout analyser, vous pourriez finir par vous déconnecter de vos émotions à l’état pur.

 

* Comme vous l’avez vu, il s’adresse plutôt aux enfants mais il a le mérite d’être clair et utile. J’aime bien ! Il nous a été offert par les Editions Le Pommier, il est donc disponible au prêt.

 

Clem la matriochka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s