Le Petit Guide de l’après-accouchement d’Alix Leduc

On a toute rêvé, et moi la première, de savoir ce qu’il se passait réellement après la naissance. Focalisée sur la grossesse et les préparatifs materiels de la venue de ce nouvel être, on a tendance à oublier qu’il y a un après la naissance.
Alix Leduc, journaliste et maman, a créé un guide, préfacé par une sage-femme libérale. Du solide, du vécu, du vrai à priori.

Le guide est très complet. Il traite d’à peu près tous les pans après la grossesse : bébé, maman, et même couple.

WP_20160122_14_47_38_Pro

Il est très proche de ce que peux vivre une jeune maman. Un peu trop : je pense que ce guide, pour ne pas apeurer la lectrice, doit être mise entre ses mains après la naissance (ou avant si et seulement si c’est son second enfant) car :
1) Des situations peuvent vraiment stresser : « débuts difficiles », « épreuves des premières nuits », « déprime », « notre enfant a été un briseur de couple », pas vraiment rassurant ou positif tout cela non ? Pour les suites du post-partum, il faut avoir le cœur bien accroché ! De quoi donner envie au futures mères de garder leur enfant bien au chaud… pour le reste de leurs jours !
2) On ne sait pas à quoi on va devoir faire face : tous les enfants sont uniques, et les expériences aussi. Les propos un peu arrêtés peuvent affoler. Il traite des différents cas de figure, mais cela ne veut pas pour autant dire que l’on va y être confronté à tous.

Quoi qu’il en soit, ce livre est très documenté : témoignages, avis du psy, sage-femme, psychologie et physiologie sont enfin pris en compte. On parle du deuil de grossesse par exemple, quand on a une impression de vide après la naissance, sujet peu évoqué en mon sens, du moins avec la sage-femme ou le corps médical. Les problèmes liés à l’allaitement sont bien expliqués, le passage sur le périnée très intéressant.

La seule chose qui me chiffonne dans le livre, c’est le manque de nuance. Par exemple, l’allaitement mixte est présenté comme un bon compromis si on doit reprendre le travail. Alors non, on peut continuer d’allaiter sans introduire de biberon si on reprend le boulot, et non, l’allaitement mixte, installé précocement, peut vraiment nuire à la bonne mise en route de l’allaitement et n’est donc pas là un bon compromis. Et puis ce qui m’embêtes par-dessus tout, c’est l’utilisation de l’impératif, ma susceptibilité émotionnelle sans doute. N’empêche qu’un ton bienveillant vaut mieux qu’un « faites », « ne faites pas », quelques vérités assénées qui m’ont énervée. On sent la relation soignant-soigné dans les conseils et cela a le don de m’irriter.

Néanmoins, je pense que ce guide peut être un appui précieux pour les jeunes mamans. Je pense même qu’elles devraient repartir de la maternité avec.

 

 

Une réflexion sur “Le Petit Guide de l’après-accouchement d’Alix Leduc

  1. Excellente initiative. Merci d’en avoir parlé ! Et pour te répondre sur le fait que le guide est trop peu nuancé, je pense qu’avec plus de guides comme celui là, on pourrait satisfaire toutes les tendances et toutes les opinions (qui ne sont d’ailleurs pas forcément celles qu’on se seraient imaginé *avant* la naissance, c’est marrant).

    Rien à voir mais il est édité où ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s