Le petit maître : quand un enfant donne des conseils pour améliorer l’école [Bibli des VI]

petit-maitre-wC’est un livre original que nous avons reçu des Editions Le Souffle d’Or : Le Petit maître. C’est un dialogue (fictif) entre un écrivain public et un enfant. Ce dernier a décidé de faire appel à un écrivain public pour donner sa vision de l’école et des grandes personnes. Parfois, je me suis demandée si un enfant aurait vraiment pu dire telle ou telle chose (l’auteur précise tout de même qu’il a été inspiré par des enfants, bien entendu) mais globalement, c’est vraiment intéressant de changer de point de vue. On y trouve, en particulier, de très bonnes idées pour que les enfants apprécient plus de venir à l’école, d’apprendre, de travailler. L’idée générale c’est le jeu, selon l’adage bien connu : on apprend mieux quand on est enthousiaste. Par exemple, l’enfant propose de donner des textes différents à apprendre aux élèves, chacun choisirait un texte qui lui plairait pour avoir envie de le mémoriser. C’est une idée de sa « super maîtresse » car, oui, le petit garçon a la chance d’avoir une institutrice aux idées lumineuses !

En voici quelques autres :

Elle a un truc génial pour nous faire progresser. Des fois, au lieu de nous faire faire une dictée, elle écrit au tableau un texte avec plein de fautes. Eh ben, je peux te dire, quand c’est la maîtresse qui les fait, les fautes, on les voit tout de suite. Même les plus nuls en orthographe, ils les voient. Même les fautes d’accord !

(…)

Eh ben, super maîtresse, des fois, elle nous demande de créer nous-mêmes des exercices pour faire faire au reste de la classe. (…) D’abord, tu commences par rédiger un énoncé. Quand t’as fini, tu le montres à la maîtresse. Si c’est trop facile ou trop difficile, elle t’aide à changer les choses. Quand c’est bon, tu vas écrire au tableau l’exercice que t’as inventé. Les autres, ils doivent marquer le résultat sur leur ardoise et le montrer.

(…)

Elle dit aussi la maîtresse, qu’il faudrait moins de compétition et plus de coopération. Elle dit que chaque élève est capable d’en aider un autre dans les matières où il est doué.

Elle est bien cette maîtresse hein ? Je ne doute pas qu’on en trouve des comme ça (autant que des maîtres) dans l’Education nationale. Je crois qu’il y a beaucoup à faire pour notre école et toutes ces petites choses ne sont pas des détails à mon avis. Ils font que les enfants se sentent valorisés et compris.

N’est-ce pas ce qu’on veut pour nos enfants ?

Puisque les grandes réformes ne changent jamais vraiment l’école en profondeur, peut-être faut-il prendre les choses dans l’autre sens : faire des changements à la base.

Vous avez des idées ?

Vos enfants en ont peut-être aussi ?

Clem la matriochka

Publicités

2 réflexions sur “Le petit maître : quand un enfant donne des conseils pour améliorer l’école [Bibli des VI]

  1. Merci beaucoup Clem!!! j’adore ce nouveau format de chroniques!!! Je pense que je vais t’emboîter le pas rapidement histoire de rattraper mon retard!!!
    Et sinon l’expression « petit maître » me fait sourire car si ma mémoire est bonne elle est utilisée en pédagogie, notamment pour désigner les enfants qui vont aider les autres…enfin, elle a été utilisée au moins une fois dans un vieux papier que j’ai lu je ne sais plus quand…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s