Ca déborde! (des cases)

Il y a déjà quelques temps, j’ai découvert un tumblr vraiment sympa. Celui d’une femme trans, racontant l’enfance d’une petite fille trans, Stephie. La réaction de ses parents, de ses ami.e.s, ses interrogations sur la trans-sexualité et surtout sur le combat de chaque instant, ou presque, pour faire accepter qu’elle est une fille.
(pour celleux qui veulent la lire, voici le lien :
Assignée garçon)

L’auteure de ce blog, Sophie Labelle, a, il y a peu, conçu un livre de coloriage « non genré » : « Ca Déborde!« .

 

7859499-12198946source : http://www.desailessuruntracteur.com

Pas non genré dans le sens : tout le monde peut le colorier (mais si effectivement, TOUT enfant peut le colorier. ;) ). Des quelques pages que j’ai pu voir, les dessins en eux-même remettent en question les stéréotypes de genre, comme par exemple, un petit garçon qui se déguise en princesse. Par exemple, le cahier met en scène Sandro/a, qui ne s’identifie ni comme fille, ni comme garçon. (Si j’ai bien suivi, ille est donc queer.). On retrouve également Stephie apparemment. Bref, un chouette livre pour déconstruire certains stéréotypes et lutter contre les livres pour enfants qui en regorgent (comme chez Fleurus par exemple… au hasard… ou pas…).

Malheureusement pour moi, mon fils n’est pas très coloriage. Du coup, je n’ai pas trouvé de prétexte pour l’acheter, ce chouette livre, paru aux éditions « Des Ailes Sur Un Tracteur ». (les mêmes qui ont publiés les « Projet 17 Mai » vol 1 et 2)

Et toi, tu en penses quoi de ce genre d’initiative?

Advertisements

4 réflexions sur “Ca déborde! (des cases)

  1. Merci beaucoup de ta contribution!!! Je trouve ça chouette ce genre d’initiative, et plus qu’un prétexte au coloriage, un prétexte à discuter avec son enfant sur ce qu’il pense des stéréotypes, et la façon dont il les vit… Le seul truc qui m’interroge (mais pas lié au livre en lui même) c’est que je me dis que les choses seraient peut être bien plus simple si le marketing était moins genré, si d’entrée de jeu les jouets n’étaient pas estampillés « fille » ou « garçon », avec une telle différenciation, une telle barrière invisible les uns avec les autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s