Les terriens malins – [Bibli des VI]

terriens_malins-f73fbNous avons reçu des Editions Le pommier le livre « Terriens malins ».

Avec l’arrivée des beaux jours, et d’une semaine de vacances en famille en pleine campagne, je me disais que ce livre serait idéal à tester. Mais soyons honnêtes : j’ai préféré alterner grasses matinées, découverte des spécialités locales, et balades dans la nature plutôt que me plonger dans un bouquin !

 

 

Un mot de l’auteur :

D’après la biographie publiée sur son site, l’auteure, Delphine GRINBERG a une grande expérience de la vulgarisation scientifique destinée aux enfants. Voici ce qu’on peut y lire.

« Après des études d’Arts Appliqués, Delphine Grinberg est  venue indirectement aux sciences avec la passion de faire partager aux jeunes le goût de la découverte. Sa démarche d’auteur pour la jeunesse se nourrit de son expérience de conceptrice d’expositions pour les enfants à la cité des sciences et de l’industrie et au Palais de la découverte, et de son plaisir très sérieux à animer des ateliers avec les enfants. Elle accompagne activement des collectifs de villes en transition, Festival des Utopies concrètes, récupération.

Elle anime le site “Fifi et les terriens malins”. »

 

D’autres avis :

Ce livre est paru en 2013 et a fait l’objet depuis de nombreux coups de cœurs de journalistes intéressés par l’environnement, dont celui de Yolaine De La Bigne, fondatrice du magazine gratuit neoplanète,  à l’occasion du salon du livre jeunesse de décembre 2013. (voir ici)

« Comme une mini encyclopédie dans laquelle il faut picorer avec une mine d’informations décalées, d’initiatives originales et peu connues. Comment aider un insecte qui se noie, fabriquer un costume avec de vieux tissus ou construire une cabane avec des cagettes de marché. On apprend aussi que des volontaires se sont enfermés avec des animaux dans une immense serre dans l’Arizona pour simuler des voyages dans l’espace. La première expérience s’est mal terminée car tous les animaux sont morts sauf les cafards. Quant à la deuxième fois, on a dû arrêter l’expérience car qu’ils ont fini par tous se disputer, comme quoi il faut avoir bon caractère pour aller sur la lune ! »

 

Il a notamment reçu le prix « Goût des sciences » pour la rubrique « la science expliquée expliquée aux jeunes » en octobre 2014. (Prix existant depuis 2008 et remis par le secrétariat d’état à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche Scientifique.

 

Un article lui est consacré sur le site de l’académie de Dijon.

On y retrouve d’ailleurs la table des matières :

  1. Faire naître et protéger la vie
    Protéger des animaux et des plantes mal-aimés.
    Pour ceux que tu aideras, c’est une question de vie ou de mort !
  2. Nourrir 100 petits amis avec de délicieux déchets
    Transforme des déchets en nourriture et en matières premières.
    Quand tu passeras dans la forêt, comme c’est bizarre….ce sera mieux qu’avant !
  3. Transformer du mochedingue en joli-rigolo
    Dépose des graines de rêve, de poésie et de carottes dans la ville.
    Héhé, tu feras aussi germer des sourires au coin de la rue !
  4. Inventer de drôles de fêtes et de cadeaux
    Prépare des fêtes inoubliables et offre des cadeaux qui n’encombrent pas les placards.
  5. Devenir des surcycleurs aux doigts d’or
    Fabrique des jouets et des cabanes, en tirant parti de ce qu’il y a autour de toi.
  6. Faire circuler les objets chéris
    Echange des objets, des idées et des savoirs avec tes voisins.
  7. Défendre le trésor des 1000 gouttes d’eau
    Sauras-tu utiliser l’eau précieuse aussi bien qu’un nomade du désert ?
  8. Se débrouiller sans potion magique
    L’électricité et le pétrole te rendent très fort sans que tu t’en rendes compte.
    A quoi ressemblerait ta vie sans ces potions magiques ? Essaie !
  9. Gare aux glabouilleurs, des canailloux veillent !
    Montre des actions-choc contre les gâcheurs-pollueurs qui se croient tout permis.
    Ta meilleure arme, faire rire !

 

C’est dire si c’est une valeur sûre, à se demander comment il se fait que nous ne l’ayons pas chroniqué plus tôt !!!

 

Et nous on en pense quoi ?

 

Ma fille s’y est plongée avec plaisir pour conclure « il est marrant, ce livre ». Mon fils l’a parcourru aussi.

Tous deux ont été intrigués par la vaisselle qui se mange présentée en p 37. Mais parmi les solutions pour limiter les emballages, la cuisson et la présentation dans une feuille de bananier ou dans un emballage réutilisable me paraissent des valeurs plus sûres. Oui j’avoue je suis méfiante sur les additifs ajoutés pour donner les propriétés voulues à cette vaisselle mangeable…

La présentation est ludique et fonctionne bien. Les index thématiques par activité et par centre d’intérêt sont aussi très pratiques.

C’est en effet une mine d’informations présentée par petits textes simples et courts, avec toujours une illustration, des dessins sympas.(L’illustrateur se nomme Vincent Bergier)

D’un point de vue pédagogique, c’est très bien construit et sûr que les multiples exemples donnés se recoupant permettent une bonne mémorisation des principes écologiques de base.

Cela m’évoque « l’apprentissage multi-épisodique » prôné par Alain Lieury.

(cf. cet article paru dans Sciences Humaines intitulé « Huit questions sur la mémoire » ainsi que le schéma tiré de cette présentation qui illustre comment on se rappelle que le canari est jaune et qu’il chante, parce qu’on a vu Titi et Gros Minet, qu’on en a vu un dans une animalerie et qu’on l’a vu dans un livre, et que notre cerveau le classe dans la catégorie connue « oiseau » différent du « merle » )

mémoire_semantique

 

 

Une notion retrouvée sur le site « le cerveau à tous les niveaux », coordonné par Bruno DUBUC, qui écrit aussi pour l’agence Science Presse

« Aussi, dans nos systèmes mnésiques, les informations isolées se mémorisent moins bien que les informations associées à des connaissances existantes. Plus il y a d’associations entre nouveautés et ce qui est déjà connu, meilleur est l’apprentissage. »

 

Par exemple, je suis sûre que cette  double page sur le pipi ravira de nombreux lecteurs.

terriens_malins_2terriens_malins_3

Alors que les jours chauds approchent, vous apprécierez les informations délivrées dans les deux images qui suivent.

terriens_malins_4

terriens_malins_5

Les messages écologiques importants sont ainsi passés de façon efficace et concrète, et j’adhère à nombre d’idées proposées.

Quelques-unes ne me séduisent pas énormément, comme récupérer un vieux landau pour y faire pousser des plantes, ou qu’au prétexte de donner des idées pour s’amuser sans consommer, on propose aux enfants de faire un pique-nique sous une table, boire au biberon, parler bébé.

Le vieux landau peut à mon avis être mieux utilisé sans être abimé, et pour ce qui est de goûter sous la table les enfants sont tout à fait capables d’y penser tous seuls, lorsqu’ils sont un peu sevrés des écrans.

Mais le livre fourmille d’idées. C’est le un modèle du genre qu’on laisse à disposition de toute la famille, que chacun regardera à son tour, parcourra selon son inspiration du jour, tout pouvant être lu dans n’importe quel ordre. Chacun a quelque chose à y apprendre, y trouvera une idée d’expérience à tenter.

Advertisements

10 réflexions sur “Les terriens malins – [Bibli des VI]

  1. très intéressant, tout cela, j’adore.
    Dès qu’on peut éduquer les enfants sur les sciences en général et la protection de l’environnement en particulier : j’adhère à fond !
    Les messages de parents c’est bien, mais ils ne sont pas toujours sensibles.
    Alors des petits livres, où on peut comprendre comment ça marche, expérimenter (comme les héros du livre) avec des illustrations sympas, c’est le TOP !
    Et entièrement d’accord, quand il y a des histoires de pipis caca, c’est rigolo, et en plus ça fait réfléchir.

  2. Pingback: Plongée dans la matière – [Bibli des VI] | Les Vendredis Intellos

    • Merci aussi aux éditions Le Pommier qui nous ont fait découvrir de chouettes bouquins.
      Sinon il sera dispo à la bibli des VI … dans quelques temps ;-)

  3. Pingback: [Bibli des VI] Et si on croquait les sciences ? | Les Vendredis Intellos

  4. Pingback: Sur quelle planète vivons-nous ? | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s