Je me souviens de ce jour où une amie (qui est vraiment très très grande) a demandé naïvement, sans intention de vexer, à une autre amie si son futur bébé allait être plus petit que la moyenne des autres bébés. Si elle posait cette question, c’était parce que la future maman est d’origine malgache et doit mesurer dans les 1m50. Mais le papa, lui est d’origine française et si ses parents sont issus de l’immigration, chose que j’ignore, ils sont européens. Il est également de taille moyenne pour une homme européen.

Vous en doutez peut-être mais l’origine éthique d’un bébé n’a aucune influence sur la taille du nouveau-né à la naissance. D’après une étude de l’Université d’Oxford,

« Quelque soit le continent de naissance, les bébés ont les même chances de développement à partir du moment où la mère est en bonne santé.

En conclusion, les disparités mondiales en termes de taille, qu’on constate à la naissance, résulteraient plus des différences économiques et de santé que de l’appartenance ethnique.

La taille moyenne des nouveau-nés à la naissance était de 49,4 cm, avec une marge d’erreur de plus ou moins 1,9 cm. Seulement 4% des disparités de taille résultent des origines ethniques. » source

Il me semble que je devais être en très bonne forme pour ma 3ème grossesse puisque mon nourrisson mesurait 54 cm. Les bébés de ma très très grande amie étaient parfaitement dans la moyenne avec 49 cm. D’ailleurs, en étudiant les faire-parts de mes amies, presque tous les bébés nés à terme étaient autour de 49cm. La plus petite étant la fille d’une amie végétarienne ayant développé une intolérance au gluten pendant sa grossesse : 47 cm (elle s’est bien rattrapée depuis !)

Mes 3 bébés étaient de gros bébés. Allaités, ils ont eu une courbe de croissance fulgurante, frôlant les courbes les plus hautes du carnet de santé jusqu’à la diversification, voire plus.

Les courbes de croissance … les parents se réfèrent à elles pour juger si leur enfant est en bonne santé ou non, scrutant courbe de poids, de taille, mais également IMC. Mon aîné a un IMC frôlant la courbe du bas. Ma cadette a un IMC parfait. Mon benjamin a eu jusqu’à ses 3 ans un IMC un peu haut puis qui est devenu parfait.

On se réfère aux courbes de croissance des carnets de santé, et pourtant …

le trop grand nombre de tableaux de croissance (plus d’une centaine), utilisés pour suivre l’évolution de la taille des nourrissons, tous pays confondus, pose de véritables problèmes et aurait besoin d’être homogénéisé. source

Aujourd’hui, la question de l’homogénéisation de ces courbes se pose justement.

Récemment, l’Organisation mondiale de la santé a publié de nouvelles courbes de croissance pour les enfants. Plusieurs pays les ont déjà adoptées, mais pas la France qui s’interroge sur la pertinence de remplacer les courbes de référence utilisées actuellement. Une équipe Inserm de recherche en épidémiologie vient de montrer que la croissance actuelle des jeunes français correspond davantage aux courbes de l’OMS qu’aux courbes françaises plus anciennes et discute les conséquences d’un possible changement.

En 2006, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a proposé de nouvelles normes de croissance de la naissance à 5 ans fondées sur des mesures de poids et de taille d’enfants nés entre 1997 et 2003 et issus de six pays (Brésil, Ghana, Inde, Oman, Etats-Unis et Norvège). Ils grandissaient dans un environnement socioéconomique favorable et étaient allaités plusieurs mois tel que recommandé par l’OMS.

source

Quand j’écoute les jeunes mamans parler autour de moi, j’ai souvent le sentiment que nos bébés, nos enfants sont des géants par rapport aux courbes. Enfin, évidemment, il y a des exceptions et certains bébés sont plus petits que les moyennes, ce qui ne signifie en rien qu’ils ne les rattraperont pas plus tard et qu’ils seront plus petits à l’âge adulte.

Pourtant, les grands et gros bébés finissent par rattraper les courbes moyennes. Mon aîné (4kg200 et 52 cm à la naissance) est aujourd’hui un pré-ado pile dans la moyenne niveau taille. Mon benjamin (4kg et 54 cm à la naissance) de 4 ans, mon ex bébé sumo, portait du 18 mois a à peine 6 mois, pourtant aujourd’hui, avec ses 104 cm pour 17kg, il est presque dans la moyenne.

courbe-croissance-2-ans

A 2 ans, avec ses 89 cm, il était dans sur la courbe haute alors que sur la nouvelle courbe de l’OMS, il est presque dans la moyenne.

Courbe garçon naissance 2 ans OMS

Pourquoi la France n’adopte pas ces nouvelles courbes ?

la croissance des enfants français entre la naissance et 6 mois est plus faible comparée à celle des enfants ayant contribué à l’établissement des courbes de l’OMS. En adoptant ces dernières, il ne faudrait pas inquiéter inutilement les parents sur un retard de croissance infondé au cours des premiers mois de vie de leur enfant.

Cette croissance plus faible pour les nourrissons français durant les 6 premiers mois s’explique peut-être par le taux d’allaitement plus faible en France que dans les pays étudiés. Après 6 mois, la diversification permet de remettre la plupart des bébés sur un pied d’égalité.

Et si on se fiait plutôt à son instinct plutôt que de se baser sur des courbes pour juger de la bonne santé de nos enfants ?

MissBrownie