Eduquer le potentiel humain – Maria Montessori (1ère partie)

Hier, Mme Déjantée a lancé un défi très tentant :

Publier une contribution courte, comprenant un extrait de moins de 4 lignes, et un texte de moins de 20 lignes.

Cette semaine, on corse la difficulté: il s’agit de commenter 4 lignes de la 25ème page du premier bouquin parlant d’enfant ou de parent que vous avez à proximité de vous…

Depuis quelques mois, j’ai la chance de suivre, en parallèle de mon activité professionnelle, une formation Montessori pour les 6-12 ans. J’y découvre de nombreux ouvrages et conférences et c’est donc un de ces livres de Maria Montessori qui était « à proximité » : « Eduquer le potentiel humain »

Potentiel

Eduquer le potentiel humain – Maria Montessori Crédit photo: Amazon.fr

Cet ouvrage a la particularité de recueillir les textes des conférences tenues en Inde en 1943 par Maria Montessori, alors contrainte de ne pas quitter le pays en raison de sa nationalité (et de celle de son fils). Il s’intéresse tout particulièrement à la façon de « stimuler intelligemment l’imagination créative de l’enfant » 1.

Dans le chapitre « Comment utiliser l’imagination? », Maria Montessori incite sur l’importance du travail de la main dans l’apprentissage, notamment dans le domaine de la mécanique et de la physique. Par exemple, calculer le rayon de courbure des chemins de fer que les enfants construisent, comprendre « les lois de la pression et de la tension »2 en construisant un arc de pierres sans ciment…

Nous avons constaté que les enfants montrent un grand intérêt pour les matières abstraites quand ils y arrivent à travers une activité de la main. 3

Elle insiste sur le fait que l’Homme ne doit pas être « classé » comme « travailleur de l’esprit » ou « travailleur manuel ».

Comment peut-on imaginer qu’un développement unilatéral soit bénéfique pour la personnalité toute entière ? 3

L’imagination dans tout cela ? L’idée de Maria Montessori est de l’utiliser, de la cultiver (en ne se limitant surtout pas aux contes de fées) et de ne pas l’interdire en obligeant l’enfant à apprendre par coeur ce « dont on ne lui a pas permis de faire une image ».4.

Références :

1,2,3,4 MONTESSORI, Maria « Eduquer le potentiel humain » , Editions Descléee de Browner , 4ème de couverture, p. 23,25,27, Parution 2003. ISBN: 978-2-220-05211-3

Publicités

3 réflexions sur “Eduquer le potentiel humain – Maria Montessori (1ère partie)

  1. Bravo!!! Défi relevé haute la main!!! C’est tellement vrai cette absurdité de la dichotomie travail intellectuel/travail manuel… il faudrait vraiment creuser dans ce sens…

  2. Pingback: Eduquer le potentiel humain - Maria Montessori ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s