Et si devenions des semeurs d’enthousiasme ? [Bibli des VI]

C’est l’appel lancé par André Stern dans son « Manifeste pour une écologie de l’enfance » offert aux VI par les Editions l’Instant présent et donc disponible dans notre bibli volante. Ce manifeste est associé à un mouvement citoyen lancé officiellement en octobre 2014 à Montréal lors d’un congrès.

L’écologie de l’enfant est, avant tout, une nouvelle attitude face à l’enfant. Une attitude faite de respect et de confiance dans les dispositions spontanées de l’enfant, tout au long de sa vie.

couv1_MEE_MED

En seulement 22 petites pages, André Stern aborde de nombreux thèmes (apprentissage, jeu, attachement, etc.) et donne des pistes pour adopter cette nouvelle attitude :

En éducation, l’air frais nous vient de la science, de l’observation des incroyables dispositions spontanées de l’enfant et de l’attitude respectueuse qui, immanquablement, en résulte. Une terre nouvelle se profile à l’horizon.

Le manifeste commence en effet par l’explication d’une découverte neurobiologique :

Le cerveau se développe là où nous l’utilisons avec enthousiasme !

Cela change beaucoup de choses dans notre manière d’aborder l’éducation et l’apprentissage. Pour l’auteur, c’est cet enthousiasme, dont les enfants font preuve si souvent, qui doit nous guider. L’idée est donc de respecter la façon qu’ont les enfants de voir la vie, le jeu, etc, et de les accompagner. Retrouver la confiance en eux, en soi-même en tant que parent.

Les sceptiques diront que c’est utopique ou naïf mais André Stern sait de quoi il parle puisqu’il a lui-même été élevé dans cet esprit, il est n’est pas allé à l’école et ses parents lui ont permis, comme il le dit, de rester « dans son état d’enthousiasme natif ». Quand bien même ce serait irréalisable ici et maintenant, il est important d’au moins commencer à changer pour les générations futures.

En lisant, je me suis moi-même dit que c’était impossible, que je ne pourrais jamais faire tout ça… Néanmoins, j’espère retenir de ce petit ouvrage, l’élément essentiel : l’enthousiasme comme base de TOUT. Je crois que cela vaut aussi pour nous adultes.

 

Vous l’aurez compris, j’ai aimé ce livre et je vous le conseille. Vous y trouverez de nombreux thèmes, tels que l’importance du jeu ou encore de l’attachement :

On a longtemps cru qu’il fallait rendre l’enfant autonome en « coupant le cordon », en l’incitant à « quitter le nid ». Dorénavant, on sait que c’est l’inverse : c’est d’un port d’attache dont il aura, infailliblement, éprouvé la fiabilité, que l’enfant partira, un jour (le sien), sans crainte, à l’aventure, avec, dans l’immense besace de son cerveau, toutes les expériences faites dans son « village », en état de confiance. S’il n’y a fait l’expérience ni de l’esclavage, ni de la tyrannie, il n’acceptera aucun de ces deux états, car ils ne sont pas génétiques, ni innés mais bien acquis. L’attachement comme vecteur d’autonomie.

 

Alors, enthousiastes ?

 

Clem la matriochka

Publicités

2 réflexions sur “Et si devenions des semeurs d’enthousiasme ? [Bibli des VI]

  1. Merci beaucoup Clem!! On sent que ce livre t’a mis du baume au coeur. L’enthousiasme nous manque tant, l’auto-bienveillance, l’auto-empathie aussi… Quel beau rêve pour l’avenir!! Trouvons le premier pas à faire pour nous y conduire!

  2. Pingback: L’éveil à des compétences essentielles mais encore peu reconnues dans la société [Mini-debrief] | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s