Donner les clés à nos enfants pour affronter le monde {mini-débriefing}

Nos enfants. La chair de notre chair. Notre chère progéniture.
Comme on aimerait parfois les mettre sous cloche pour qu’ils n’aient pas à souffrir.
Comme on aimerait les préserver parfois.
Si on ne peut pas les empêcher de tomber, au propre comme au figurer, on se doit de les laisser se relever seul.
Mais on peut les aider en leur livrant les bonnes clés pour affronter les épreuves de la vie, les grandes comme les petites.

Et ça commence notamment par leur offrir un environnement sécure. C’est ce dont nous parle Zalah Materne dans sa première participation aux VI, « le fils de la gardienne est une petite terreur ». C’est à travers son travail qu’elle s’est rendue compte que ses filles étaient parfois terribles… car elles étaient bien auprès de leur maman, et ainsi libre d’évacuer et exprimer colère et frustrations. En gros, si votre enfant vous fait la misère le soir en rentrant alors qu’il a été adorable comme tout chez nounou, c’est normal et sain.

Et puis de toute manière, à la crèche ou chez la nounou, nos enfants seront bien assez tôt en communauté… et bousculés. Et verrons ainsi que ce n’est pas malheureusement pas le monde des Bisounours. A l’école, que dire justement à son enfant qui se fait taper/mordre/violenter ? Je suis d’avis de ne pas encourager mes enfants à la violence. Sinon c’est l’escalade. Mais en attendant, que faire ? Je ne peux pas la voir souffrir des gestes des autres… Mais je ne peux pas me résoudre à lui dire « tape en retour » (ce que les autres parents ou autres instits font…) La tellectuelle donne des solutions concrètes dans sa participation « Armons nos enfants dans les cours d’école ». La première règle à retenir : ne pas laisser les adultes intervenir. Il faut donc donner les « armes » à nos enfants pour se débrouiller seul. Je vous laisse lire le reste dans son intervention qui m’a été riche en apprentissage.

Enfin, si ce ne sont pas les autres, c’est parfois nos enfants qui s’agressent eux-mêmes en se jugeant très durement. Finalement, notre rôle d’éducateur passe sans doute aussi par le fait d’apprendre à nos enfants à se sentir bien avec eux-mêmes. S’aimer. Habiter leur corps. Il y a plein de techniques pour cela. Le sport mais aussi des initiations dès tout-petits. MajorMarmotte nous parle justement du pilates pour les petits (j’avais parlé du yoga il y a un bout de temps de cela pour bien vivre ses émotions) à travers un ouvrage. Une lecture-exercice qui aidera les petits et les moins petits à construire leur schéma corporel.

Et vous, quelles sont les clés que vous pensez donner à vos enfants ? Quelles lectures vous y aident ? Participez vous aussi aux VI !! Votre réflexion aidera celle de tous les parents qui vous liront !

Advertisements

Une réflexion sur “Donner les clés à nos enfants pour affronter le monde {mini-débriefing}

  1. Comme lecture je vous suggère La Lettre , une revue trimestrielle à laquelle vous pouvez vous abonnez ou télécharger gratuitement sur le site de http://www.education-nvp.org/la lettre.
    Le dernier numéro , numéro 29 s’intitule « l’art, le corps et le mouvement « ; il donne des armes pour affronter le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s