Education : jeu, plaisir et beauté ont aussi leur place !! {mini-débriefing}

Quand on pense éducation, on pense souvent « amour » mais surtout « règles, limites… » que des trucs rébarbatifs…
Et pourtant, éduquer ce n’est pas que ça. Loin de là.
(Mais personnellement, avec ces vacances qui me sont un peu longues sans grands-parents pour prendre le relais, j’oublie que c’est autre chose…)

La Farfa, dans son billet « Pères d’ici et d’ailleurs », évoque comment le jeu peut intervenir dans l’apprentissage, quel qu’il soit finalement, mission au cœur du travail (quotidien et éreintant) des parents. Mieux : je pense même qu’il est essentiel, vital. Qui retient un truc chiant appris dans la contrainte ? Pas moi. Du ludique, du jeu, de la bonne humeur !! Il faudra que je m’en souvienne l’année prochaine quand, alors en CP, ma grande aura des devoirs à faire. (Mais je préfère ne pas encore y penser, je ne suis pas DU TOUT prête psychologiquement.)

En tout cas, si j’oublie parfois le rôle que peut jouer… le jeu, je n’oublie pas une chose – sans doute parce que je suis une gourmande invétérée qui s’assume désormais et depuis peu : l’initiation aux plaisirs de la nourriture. J’essaie de donner à mes enfants le goût des choses au travers de bons produits du marché, faute d’avoir un jardin comme l’avaient mes parents. J’ai grandi en croquant des pommes à peine cueillie sur le pommier, des haricots verts frais au goût sucré et des tomates à en faire rougir de jalousie les meilleurs jardiniers. Cela est pour moi essentiel. Pourtant, en matière de diversification, je ne suis pas aussi sûre de moi. Si pour ma grande j’ai suivi à la lettre les recommandations de la pédiatre – un aliment à la fois, pendant 2 jours, d’abord en purée puis petit à petit juste écrasé – pour le deuxième… je me suis un peu lâchée. Il a goûté un peu à tout ce qui passait sous sa main. C’est vrai que pour la diversification on entend de tout !! C’est d’ailleurs ce sujet qu’évoque Drenka. Elle nous parle de la diversification… si nous vivions en 1913 et son évolution jusqu’à aujourd’hui. DME, purée, diversification tardive ou précoce, c’est assez étonnant. Pour avoir eu deux versions diamétralement opposées dans l’apprentissage de la nourriture – la première à 7 mois avec uniquement des purées et le deuxième de manière aléatoire à partir de 8 mois par des purées mais aussi tout un tas d’autres choses à sa portée puis une sorte de DME -, je pense que l’essentiel, quel que soit l’âge ou la façon retenue, le bon sens est tout simplement d’écouter son enfant, et de le laisser écouter sa faim !

Une autre chose que j’ai appris en étant parent : prendre le temps de prendre le temps. Cela m’est venu en lisant puis écoutant Alexandre Jollien, ce grand (pour moi) philosophe de la vie quotidienne, parler d’un moment avec sa fille. Tous les matins, il se pressait pour l’amener à l’école. Jusqu’au jour où sa fille l’a interrogé à ce sujet. Il a donc réfléchi à l’ineptie de la chose. Et apprend alors à prendre le temps. (J’espère ne pas trop trop déformer le souvenir de ses propos.) Depuis, je m’efforce de m’arrêter si ma fille veut cueillir la 37e fleur de la journée, je m’arrête si je vois un petit escargot mignon sortir ses petites antennes, je lui montre dès que je peux – et à son frère très réceptif du haut de ses 18 mois – les belles choses de la vie. J’ai aussi planté des plants de tomates, de fraises dans des jardinières pour qu’elle puisse les regarder pousser. (Et lui montrer qu’il faut s’en occuper sinon rien ne pousse comme sa mère l’apprend si bien à ses dépens, cela peut aussi être une belle métaphore pour apprendre le lien de cause à effet.) De chair et de lait nous présente justement l’éducation selon l’héroïne d’un livre Anastasia. Même si cela est différent d’un texte de philosophe, le dessein est le même. Nous rappeler que l’émerveillement quotidien est aussi une belle chose à transmettre à nos enfants. Le texte est très joli, et je vous laisse  le découvrir.

Enfin, on reste dans le domaine de la beauté et de la contemplation avec Nannymelz et sa participation « Comment accueillir l’art dans notre quotidien ». J’avoue que la beauté des choses, surtout si elles sont qualifiées d’artistiques, fait naître en moi beaucoup de bonheur. J’ai fait 5 années d’études en histoire de l’art, années qui me laissent des souvenirs émus et lumineux. Mes enfants ont un accès libre à mes livres d’art. Et j’aime beaucoup dialoguer avec ma grande sur ce qu’elle en pense (quand le temps le permet… hum). Elle est elle-même une artiste en herbe – quel enfant ne l’est pas pour ses parents ! Mais Nannymelz nous présente plus particulièremen un livre (que je vais DEVOIR acheter tant il a l’air génial) pour mettre de l’art dans les activités créatives de nos chérubins. Bref, j’A-DO-RE !! Le must : les « bons » conseils donnés aux parents. Ne pas juger le travail des enfants mais les encourager. Pour ma part j’évite de trop encenser ma grande, je l’invite à donner son avis sur son travail, j’utilise des « je trouve » sans donner d’avis absolu et je n’hésite pas à pointer les manquements et à l’interroger « il lui manque un bras à ton bonhomme non ? »

Je sais pas vous, mais ces participations m’ont redonné le goût à la parentalité et à mon rôle d’éducateur le tout dans la joie et l’allégresse !!
(L’échance de la fin des vacances doit également y participer un peu.)

Advertisements

5 réflexions sur “Education : jeu, plaisir et beauté ont aussi leur place !! {mini-débriefing}

  1. C est très beau mais dans l absolu certains quotidiens font qu on doit se presser même si on trouve cela grotesque….

    • Tout à fait, je peine moi aussi à prendre le temps quand il faut amener la grande à l’école et que l’on a une heure à respecter (que j’ai déjà du mal à m’imposer -__-). Mais je le garde en tête pour le reste du temps. Pas facile mais pas impossible ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s