L’éducation des enfants selon Anastasia

J’aimerais partager cet extrait du livre de Vladimir Mégré Anastasia : une jeune sibérienne aux rêves créateurs, simplement parce que je l’ai aimé. Il m’a touchée. Je l’ai trouvé juste et beau.

« Quand vous faites des plantations, demandez [à votre enfant] de tenir les semences prêtes à être mises en terre, ou d’étendre une plate-bande avec un petit râteau ou encore de mettre, lui-même, une petite graine dans le trou que vous avez préparé. En faisant tout cela, efforcez-vous de lui expliquer tout ce qui est en train de se faire. Par exemple :

« Là, nous mettons cette graine dans un sillon et nous le combons avec de la terre. Quand le soleil brillera et réchauffera la Terre, la petite graine se sentira bien réchauffée et commencera à grandir, elle voudra voir un peu le soleil et pour ça, elle fera sortir de la terre une petite pousse verte. »

Vous lui montrerez alors une jeune pousse : « Comme celle-là, par exemple… Si cela fait plaisir à la petite pousse, alors elle deviendra de plus en plus grande et se transformera en un gros arbre, comme celui-ci… Ou en quelque chose de plus petit… une fleur. Je souhaite aussi que cette pousse nous donne de très bons fruits, que tu pourras manger… si tu en as envie. La petite pousse préparera un fruit spécialement pour toi. »

Chaque fois que vous vous rendrez le matin dans votre jardin […] avec votre enfant […], avant toute chose, il faut lui proposer d’aller voir si la petite pousse de sa graine est sortie ou non. Si vous constatez avec lui que la petite pousse est sortie, réjouissez-vous ! […] Quand vous repiquez des plants de tomates, si, sans le vouloir, il vous casse la tige d’un plant, prenez le plant cassé dans vos mains et dites : « Je pense que cette tige ne survivra pas et ne nous apportera pas de fruits car elle s’est cassée, mais nous allons tout de même essayer de la planter et puis on verra bien… » Et repiquez alors ce plant brisé (ne serait-ce que celui-là) à côté des autres. Quelques jour plus tard, lorsque vous reviendrez de nouveau avec votre enfant vers la rangée des plants de tomates déjà bien montés en tiges, montrez-lui la petite tige fanée qui avait été cassée au départ, et rappelez-lui qu’elle a été abîmée au moment de la mise en terre. A ce moment-là, ne vous exprimez pas d’un ton autoritaire, mais parlez-lui d’égal à égal. Gardez à l’esprit que pour certaines choses, il vous surpasse, par exemple par la pureté de ses pensées. C’est un ange ! Si vous arrivez à comprendre cela, plus tard, vous pourrez vous adresser à lui en suivant votre intuition et verrez qu’à vos côtés, votre enfant deviendra en vérité un être accompli, un être qui vous rendra heureux. Quand vous dormirez à la belle étoile, prenez votre enfant avec vous, couchez-le à vos côtés pour qu’il regarde les étoiles dans le ciel, mais ne lui dites en aucun cas ni les noms des planètes, ni ce que vous savez de leur origine ou de leur destination, car vous ne le savez pas vous-même et les dogmes présents dans votre cerveau ne pourront que l’éloigner de la vérité. Son subconscient connaît la vérité et elle fera son chemin dans sa conscience, toute seule. Vous vous contenterez seulement de dire que vous aimez regarder les étoiles qui brillent dans le ciel et vous lui demanderez laquelle il préfère. »

Cela m’a donné envie de dormir à la belle étoile avec mes enfants. Et vous ?

Van_Gogh_Starry_Night

Van Gogh, Ciel étoilé

Vous retrouverez cet article sur mon blog.

Publicités

7 réflexions sur “L’éducation des enfants selon Anastasia

  1. Merci beaucoup de ta contribution!!! C’est une belle invitation à savourer les beautés de la nature oui!! La scientifique que je suis à bien du mal à rester silencieuse comme préconisé ici, mais j’y travaille!

    • Hi hi :-) Nous aussi aussi on est des scientifiques à la maison. Et en tant que scientifique, nous voudrions tout expliquer par A + B. Pour ma part, je me qualifierai de scientifique littéraire alors j’aime tout ce qui est féerique, imaginaire, etc. Mais je suis souvent trop bavarde. Quand à mon mari, il est très cartésien mais lui aussi commence à s’ouvrir sur autre chose. A chacun son chemin.

  2. Ouhow !! Ca donne envie …
    … de lire le livre
    … de dormir à la belle étoile.
    Mais ca me rappelle aussi cette nuit de vacances où mon fils a fait pipi au lit. Cela nous a permis de voir la pleine lune en nous rendormant l’un contre l’autre. Moment magique…

  3. Pingback: Education : jeu, plaisir et beauté ont aussi leur place !! {mini-débriefing} | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s