Dodo, l’enfant do, l’enfant dormira bien vite… [Les vacances des VI]

Quand on a un bébé, les deux choses qui obsèdent les gens/la famille/les inconnus (rayez la mention inutile s’il en est) – allez savoir pourquoi, parce que franchement, quand on est adulte ou que ton enfant a 6 ans, c’est bien la dernière des choses que l’on oserait nous demander – c’est : savoir s’il mange bien et… s’il dort bien.

Pour manger, ok. Cela peut être un signe de bonne santé (quoique, il y a aussi des appétits de moineau qui se porte comme un charme).

Mais pourquoi la question sur le SOMMEIL ? POURQUOIIIIIIIIIIII ????
Franchement, pourquoi tant de haine ? Quel bébé fait ses nuits dès sa naissance ? Hein LEQUEL ??
De toute l’histoire de l’humanité le nombre de bébé qui a roupillé 8 heures d’affilées doit être infinitésimal voire NUL.
Alors pourquoi cette question ?

« Alors il fait ses nuits ? »

Accompagné d’un sourire mi-mielleux mi-sadique.

Ceci dit, cette question m’a obsédée depuis la naissance de Zebulon. Il n’y a pas longtemps j’ai décidé qu’advienne que pourra côté nuit. A 17 mois, elles ne sont pas acquises et c’est comme ça (pourtant j’ai bien frôlé le gros pétage de plomb à cause du manque de sommeil…). C’est aussi parce que parfois, la sieste de la journée dure. Et ça, ça change la vie (nourrisson il ne dormait jamais plus de 30-45 minutes, cela fait 1 mois ou deux qu’il a allongé globalement ses siestes, depuis qu’il ne dort plus jamais le matin. En fait ça fait 15 jours… bref…).

D’ailleurs, ce sujet a fait l’objet d’un billet à la rentrée (septembre 2013). Miaperegrine tente de définir ce qu’est faire une nuit pour un bébé selon la littérature. Eh bien ce n’est pas simple !! (Dans toutes mes recherches d’études pour étayer ce billet, c’était le même bazar, les âges ne correspondent pas toujours en fonction des études, ni la durée d’une nuit « normale » pour un bébé lambda). En gros, dormir 5-6 heures d’affilée pour un bébé c’est faire sa nuit, et ça peut se passer autour des 4 mois, âge auquel il a la capacité de dormir autant sans avoir faim.
On est bien loin de l’idée de faire sa nuit comme un adulte, soit 10 heures d’affilée par exemple.

Pour Brigitte Langevin, auteure, conférencière et formatrice agréée, livre Comment aider mon enfant à dormir :
Dans les premières semaines de vie, rappelez-vous qu’une nuit de sommeil représente 5 à 6 heures d’affilées (généralement de minuit à 5 ou 6 heures) et non une nuit de 12 heures. […] En règle générale, un bébé de plus de quatre mois et de poids convenable (cinq, six kilos et au-delà) a suffisamment de réserves pour dormir 6 heures d’affilées durant la nuit sans manger.

Bon, ça, déjà, on nous le dit pas.
La plupart des mamans ne retiennent qu’une chose : LA copine qui a eu son bébé qui faisait ses nuits au bout de 15 jours.
Alors que Miapérégrine précise en citant Claude Suzanne Didierjean-Jouveau :

Dans notre société, on s’attend généralement à ce qu’un bébé « fasse ses nuits », c’est-à-dire dorme sans se réveiller huit ou neuf heures d’affilée, dès 2 ou 3 mois (voire, pour certains, dès la sortie de la maternité… Connaître les réalités physiologiques du sommeil des bébés permettrait pourtant de se rendre compte que ce n’est pas nécessairement cela qui est « normal ».

Connaître ces réalités physiologiques… éviterait sans doute bien des désillusions à bien des parents. Car c’est là où le bât blesse : en posant aux parents cette fameuse question sur les nuits de leur chère descendance, cela met les parents sous pression, qui croient alors que leur enfant devrait faire sa nuit.

Eh bien non, je le dis haut et fort : un bébé n’est pas fait pour dormir toute une nuit avant ses 4-6 mois ! Si ça arrive avant, tant mieux. Si ça arrive après, c’est tant pis normal.

Peut-être cette question est le reflet de notre société, où on court après le temps, où on consomme du tout tout de suite, où l’on travaille pour mal gagner sa vie. Peut-être qu’avant le travail pesait moins, et surtout, avant peut-être on se couchait plus tôt, on ne regardait pas la télé… Et on se couchait avec les poules. En dormant à 21h, un réveil de bébé à 1h et à 5h était plus gérable ! Un bébé qui ne faisait pas ses nuits était moins perturbant ? Bien évidemment ce sont des suppositions, peut-être une étude sociologique sur le sommeil pourrait nous éclairer.

Sur Ameli-sante.fr, un schéma montre bien le cycle de sommeil du nourrisson au grand enfant (et que donc une nuit de sommeil de 8 heures n’est tout simplement pas POSSIBLE) :
train sommeil
Les cycles sont courts chez le nouveau-né et il est possible qu’il se réveille après chaque phase de sommeil. Même la nuit.
Donc, s’il se réveille la nuit, ce n’est pas forcément parce qu’il a faim.
Il a parfois (souvent ou toujours) besoin d’être réconforté. La nuit reste un moment délicat… d’ailleurs aussi pour bien des adultes.
Si on arrêtait de demander aux enfants de faire des choses que les adultes ne parviennent pas à faire, ça nous ferait avancer non ? :)

Toujours sur ce site, on peut d’ailleurs lire quelques conseils à garder en tête en cas de réveil nocturne :

Les réveils nocturnes du bébé ne sont pas toujours liés à la faim
Jusqu’à l’âge de 4 ou 5 mois, un nourrisson peut avoir besoin d’un biberon nocturne. En effet, son organisme n’est pas toujours capable de stocker suffisamment de calories pour la nuit.
Passé cet âge, la majorité des enfants n’ont plus besoin de manger la nuit. En revanche, le bébé peut se réveiller entre deux cycles, parce que son sommeil est fragile à ce moment-là. Parfois, il n’arrive pas à se rendormir seul et ses pleurs persistent. Il est alors conseillé de le rassurer et de vérifier qu’il se sent bien, de préférence sans le sortir de son lit. En revanche, il n’est pas indiqué de lui proposer un biberon (sauf avis médical).

Bon le laisser dans le lit, ce n’est pas toujours possible. Et quid de l’allaitement ? Mais je trouve que globalement c’est un bon conseil (en gros sans regarder dans le détail quoi) faute de mieux.

Que dire de plus à toutes celles et ceux qui rêvent d’une bonne nuit de sommeil de leur bébé… Courage ?

Advertisements

5 réflexions sur “Dodo, l’enfant do, l’enfant dormira bien vite… [Les vacances des VI]

  1. C’est un peu hors sujet mais je trouve ça ahurissant que sur un site gouvernemental on trouve la phrase « Jusqu’à l’âge de 4 ou 5 mois, un nourrisson peut avoir besoin d’un biberon nocturne. » Comme tu dis, quid de l’allaitement ? Je ne dis pas qu’il faut partir du principe qu’à 4 ou 5 mois un bébé est forcément allaité, mais au moins mentionner les deux scénarii, ça me paraîtrait quand même légitime voire même réaliste pour une part de ces bébés.

    Alors même que le rapport du Programme National Nutrition Santé sur l’allaitement maternel déplore que « La prévalence de l’allaitement maternel en France [soit] une des plus faibles de l’Union européenne » on se dit que l’Assurance Maladie elle-même pourrait commencer par faire attention au message qu’elle véhicule…

    • Comme j’étais un peu énervée, j’ai laissé un message sur le site d’Ameli pour demander la prise en compte du cas des enfants allaités. Je ne me fais pas beaucoup d’illusions (à mon avis, les messages tombent dans un trou, surtout fin juillet !) mais au moins, c’est dit. :)

  2. Le sommeil, c’est vraiment quelque chose de particulier … Si j’étais un nourrisson, je crois qu’en ce moment, mes parents en auraient marre de moi ;) Je me réveille toutes les 2 heures sans bien savoir pourquoi.
    Mes grands ont été assez matinaux jusque 3 ans environ et depuis, ce sont des marmottes :)
    Mon tout-petit a toujours été couche tard mais après il a vite fait de longues nuits. Le seul souci est que parfois sa nuit débutait à 2h alors quand une amie se plaignait que son bébé avait du mal à dormir le soir parce qu’à 22h il était toujours éveillé, ça me faisait sourire.

    Le problème du sommeil de bébé pour les parents, c’est quand il faut se lever pour aller bosser avec peu d’heures de sommeil au compteur. Au bout d’un moment, ça peut devenir dangereux, notamment sur la route.

  3. Courage ou patience …. ça finit par arriver … mais je crois avoir lu quelque part, que le sommeil ne se stabilisait vraiment chez l’enfant que vers 3 ans…Evidemment, il y aura toujours les chanceux !

  4. Mon loulou de 21 mois vient de faire 2 nuits sans réveils d’affilée, wouhou!! (mais du coup, comme je suis si habituée à mes petites visites nocturnes, c’est moi qui me fais des insomnies! lol)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s