Le travail au féminin. { mini-débrief }

Je ne suis pas du genre des mamans qui travaillent à l’extérieur de chez elles et qui ramènent des sous au foyer. Pas que je n’en ai pas envie, mais ce n’est pas encore le moment.

Alors lorsque j’ai eu ce sujet à débriefer, je me suis demandée par quel bout j’allais le manger.

Parce que je n’ai jamais travaillé.

Je n’en ai jamais eu la chance… J’ai été maman avant. Par choix. Et du coup je suis de ces femmes qui travaillent à la maison, pour un salaire de misère (2 chokobons par tranche de 4 heures), pour des horaires pénibles, sans pause syndicale, sans congé (qu’ils soient payés en glace ou pas).

Mais après la lecture du billet de Clem la Matriochka concernant un guide de grossesse pour les futures mères qui travaillent , je me suis dit que ça m’aurait plu d’avoir un tel agenda avec moi. Je ne sais pas comment j’aurais gérer l’enceintitude concrètement. Je trouvais déjà mon état pénible à traîner lors des fins en étant à la maison.

Ce petit guide, je l’avais déjà vu passer sur mon profil FB, en me disant que c’était une très bonne idée. Et après lecture dudit billet, je le conseille vivement aux futures mamans qui travaillent à l’extérieur de chez elles. C’est une excellent récapitulation du petit livre en question.

Je dois avouer aussi que ce que j’entends de ci de là, sur les difficultés que rencontre une femme pour trouver du travail, et pire une mère, me fait un peu peur sur ma chance future de décrocher un emploi quelconque.

Mère de deux enfants en bas age, sans expérience aucune, et avec un trou de 3 ans sur le CV (et plus car affinités avec un joli bébé), je ne suis pas la candidate idéale.

Vive les stéréotypes. Comme si une mère de famille ne pouvait pas en plus se targuer de réussir professionnellement.

C’est le principal sujet du billet de La Maman sur le Gateaudes stéréotypes féminins en entreprise.

L’idée n’est pas de rejeter les fondamentaux de notre civilisation ni de nier les spécificités féminines mais bien au contraire de les identifier, de les valoriser et d’en faire de véritables atouts pour aller de l’avant et rendre le monde meilleur !

 

Ce billet m’a donné une petite claque. Ce n’est pas parce que je suis nulle part professionnellement parlant, que je ne vaut pas mon pesant d’or. Un jour je rechercherais un travail, j’espère juste avoir plus de chance qu’il y a 8 ans.

Parce que des projets, j’en ai  (Clic ! clic !! ).

Advertisements

2 réflexions sur “Le travail au féminin. { mini-débrief }

  1. Merci beaucoup de ton débrief Dame Praline!! Merci aussi d’avoir accepté de te lancer sur ce sujet, et de nous livrer un peu de ton vécu. Je te souhaite de tout coeur trouver ta voie, celle qui t’épanouira en tant que femme et mère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s