Parents et préjugés [Mini-debrief]

Le rôle du père, le rôle de la mère… Fille, garçon, masculin, féminin. Ces termes sont souvent évoqués dans les Vendredis Intellos et souvent pour dénoncer des inégalités, des préjugés.

Cette semaine, le hasard a voulu que deux contributions s’affrontent et se contredisent presque sur certains points, alors que certains éléments abordés par les auteurs des livres auraient peut-être pu se rejoindre ! C’est ce qui fait le charme des Vendredis Intellos.

Dans le troisième volet du rôle père/mère, Marie-Christine Eustache nous présente le livre de Diane Bellago « Masculin, Féminin, l’initiation amoureuse ». Dans ce livre, l’auteur ne parle pas d’homme ni de femme mais plutôt de « polarités » masculine et féminine. En chaque être humain, elles seraient présentes mais chaque personne les « cultiveraient », les « développeraient » en fonction de son environnement, etc… Diane Bellago va même jusqu’à différencier les qualités du Féminin et du Masculin. Une approche « originale » qui va en faire réagir plus d’un(e). On sort là un peu du cadre « psy » que nous avait présenté Marie-Christine dans son 2ème volet.

Voici très rapidement, un tableau de quelques qualités du Féminin, ce qui le constitue :
– la matérialisation de l’amour,
– le concret
– la patience
– l’enracinement
– la sensorialité
– la créativité
– l’art
– la beauté
– l’amour inconditionnel
– la capacité nourricière
– l’accueil
– la douceur

Et voici la même chose pour quelques qualités du Masculin :
– l’enracinement
– l’ancrage
– la stabilité
– l’action
– le désir
– l’engagement
– le dynamisme, la force, le pouvoir
– le dépassement de soi
– l’individualité
– la volonté
– le discernement
– l’enseignement
– la transmission

Cette différenciation entraine malheureusement inévitablement des préjugés. C’est ce qui a révolté Mme Déjantée qui, dans son article, nous présente un livre qui se veut drôle mais avec une vision très psychanalytique. Dans l’extrait présenté du livre « Des parents formidables », l’enfant est présenté comme celui qui sépare les parents, celui qui contrôle tout, celui qui à un an aurait un comportement presque diabolique. La mère est présentée comme celle qui se lève la nuit, celle qui appartient à son mari… La réaction de Mme Déjantée va sans doute en ravir plus d’un(e) !

Je vous le fais dans l’ordre:

 

Publicités

Une réflexion sur “Parents et préjugés [Mini-debrief]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s