Le pareil et le différent [mini debrief]

Mais toi, c’est pas pareil…

J’ai entendu cette phrase toute mon enfance. Mon entourage s’enorgueillissait dans un même temps de « ne pas faire de différences », de traiter chacun « pareil », « comme les autres »…

Pourtant, nous sommes différents, pas seulement quand nous nous sentons différents. Nous sommes différents et probablement avons-nous droit à la différenciation. Tout sauf l’indifférence, en quelque sorte ! C’est notre richesse, cette différence. La respecter est essentiel.

Voilà la réflexion à laquelle certaines contributions des neurones de la semaine m’ont amenée… Petit tour d’horizon !

 

Un peu comme en exergue, parce que sa contribution n’entre pas tout à fait dans le champ tout en lui apportant quelques notes de musique, Mamandeschamps nous fait découvrir cette semaine un abécédaire en 26 chansonnettes, avec des petits textes écrits par Boris Vian et interprétés par Debout sur le zinc. Original, non ?

Une jolie façon, en tous cas, de découvrir l’alphabet, avec des artistes formidables et capables de s’adresser à tous les enfants, et à proposer pour chaque lettre, une historiette différente.

Parce que c’est bien de cela dont nous allons parler dans ce petit debrief. Le pareil et le différent. Nous sommes des êtres humains. Nous cherchons des comptines pour nos enfants Nous nous nourrissons. Nous apprenons. Nous devenons des parents. Nous sommes tous pareils. Oui, mais en fait, non, nous sommes tous différents…

 

MarieChristineEustache commente pour nous un article du magazine Infobébés, intitulé la néophobie alimentaire. Ici, il faut rappeler que ce magazine en ligne appartient à la constellation de sites familiaux gérés par l’entreprise Lagardère, avec Parents et Mômes.net. L’article en question est la republication d’un article écrit en 2009 par Caroline Feufeu, dont le CV en ligne nous apprend qu’elle est surtout… la rédactrice en chef adjointe de Infobébés !

En réalité, l’article commenté par MarieChristineEustache est une sorte de chronique bâtie autour d’un livre écrit par le docteur Florence Solsona , Mon enfant mange mal, paru aux éditions Larousse en avril 2013. Oui, c’est bizarre… Bref, comme souvent dans ce genre d’article, on ne sait pas ce qui provient de l’ouvrage chroniqué, et les propos sont « arrangés » de manière à ressembler à une interview, ce qui n’arrange rien !! Il n’est pas impossible que Florence Solsona n’en ait pas écrit la moindre ligne, et ne soit même pas au courant de cette publication… Ce qui ne signifie pas pour autant que l’article soit mauvais, surtout si le livre du médecin est bon !! Bon le souci est que, de raccourci en raccourci, l’article commente à la fois la néophobie et (un peu) l’anorexie du jeune enfant. Quant à MarieChristineEustache, son avis sur l’article est plutôt critique : n’hésitez pas à lire le débat suscité en commentaire !

Ce qu’on en retiendra ici, au-delà de la polémique sur la qualité des sources journalistiques et la question de ce qui est « normal » ou non, c’est bien entendu la nécessité de s’adapter, avec douceur et patience, à chaque jeune enfant. Oui, nous nous nourrissons. Mais il faut savoir accepter les « petits appétits » comme ceux qui ont du mal à « goûter à tout »…

 

Être une fille d’avril nous parle de différenciation pédagogique cette semaine, en commentant un projet de recherche-accompagnement de 18 mois organisé entre 2011 et 2013 dans 19 établissements volontaires du 1er degré en Belgique. Son article est intéressant, et le projet de recherche a tout simplement l’air passionnant. Difficile d’en tirer des conclusions définitives, mais il semble cependant qu’on puisse en comprendre que la différenciation pédagogique est d’autant plus efficace qu’elle est choisie. Il faut savoir que ce n’est pas seulement vrai avec les équipes enseignantes ! C’est vrai aussi avec les apprenants.

 

Enfin, last but not least, MmeDéjantée herself nous parle d’un nouvel ouvrage incontournable de la bibliothèque volante des Vendredi Intellos, La Parenté en question. Un livre dense, qui interroge la parenté sous le regard croisé des sciences humaines (anthropologie, histoire, sociologie), en prise avec l’actualité. Je vous invite bien entendu à lire, dans l’ordre, l’article de MmeDéjantée, puis le livre lui-même, avant de débroussailler plus avant, encore un peu, ce qu’est un « parent », entre progrès de la science et évolutions sociétales…

Autant dire qu’il n’y a presque autant de façons d’être parent que de parents, et que c’est essentiel à prendre en compte dans la société qui est la nôtre.

Sur les VI, c’est bien le chemin qu’on prend. Tous les jours.

Publicités

2 réflexions sur “Le pareil et le différent [mini debrief]

  1. Merci beaucoup de ce beau débrief!!! J’aime beaucoup la façon dont tu t’es appropriée le thème, et tes commentaires très enrichissant sur chaque contribution!! Tu excelles de plus en plus dans cet exercice je dois dire! Bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s