Chacun sa place et les vaches… blablabla* [mini-débriefing]

*Le proverbe en entier : « Chacun sa place et les vaches seront bien gardées ».

 

On aime que les choses soient à leur place… et les gens aussi. C’est quand même bien plus simple, non ? Des grands-parents qui ne font pas de commentaires sur l’éducation qu’on donne à nos enfants, une mère qui prend des RTT pour les rendez-vous chez le pédiatre et un père qui représente l’autorité.

Voilà.

Et les vaches, euh pardon… les enfants seront bien gardés.

 

Sauf que la vraie vie, ça ne passe pas comme ça. Les places et les rôles de chacun ne peuvent pas être inscrits dans le marbre. Chaque relation est différente, chaque personne est différente.

Il est tout de même intéressant de réfléchir à la question (ce n’est pas sur les Vendredis Intellos qu’on vous dira le contraire!) pour mieux comprendre les uns et les autres, pour choisir qui et comment on veut être, pour avancer.

 

Deux billets de vendredi dernier vont de sens. Carpediem, pose la question de la place du non-parent (nouveau compagnon d’une mère divorcée dans le cas précis), place difficile parce qu’elle n’est pas forcément très claire et parce qu’elle vient s’ajouter à celle du père et de la mère.

Mamagalzerano, quant à elle, revient sur le rôle du père tel qu’il est le plus souvent décrit : autoritaire, un peu distant, etc. Un peu caricatural…

 

Bonne lecture !

Clem la matriochka

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s