TRANSMETTRE [MINI DEBRIEF]

La transmission a toujours eu une place de choix parmi toutes les questions qui volettent autour de mes cernes depuis que j’ai eu des enfants. Que transmettre ? Doit-on transmettre consciemment – et si oui, qui peut/doit le faire ? – ou laisser les choses se faire ? De quelle manière ? Par quels moyens ?

Parmi les souvenirs d’enfance que nous gardons au cœur, les comptines et les chansons pour enfants constituent le premier support de l’enfant pour apprivoiser les mots, la musique. C’est ce dont nous parle lilaetlemagicien dans une contribution très intéressante et détaillée, qui, se basant sur le travail de Marie-Claire Bruley, nous propose une mine de références de CD, livres-CD et imagiers pour initier les enfants de tous âges aux joies de la musique. Lorsque l’enfant paraît, on l’entoure déjà de sons, de mots, de caresses, et de refrains, de choses qui nous sont familières…On tapote le dos de nos bébés en fredonnant cette si jolie chanson que la grand-mère fredonnait déjà. La transmission se fait déjà sans qu’on y pense…

C’est également le cas dans le livre que phypa nous fait découvrir: « La formule préférée du professeur » de Yoko OGAWA. Autour des chiffres et des mathématiques, un professeur dont la carrière a été brutalement interrompue transmet la magie des nombres à une mère et son enfant.
L’un vit dans la brièveté du temps à laquelle sa mémoire l’oblige, l’autre dans la complexité d’une vie de mère célibataire, mal considérée dans la société japonaise.
Une histoire d’affection et de transmission, entre des personnes que rien n’aurait dû rapprocher et qui malgré tout, avec délicatesse et respect, vont tisser de quoi adoucir leurs mondes fracassés.

Miliochka nous présente un livre pour enfant plein de poésie dans lequel une petite maman poisson désemparée sent que le moment de pondre ses œufs est venu, et ne sait pas bien comment faire. Un livre aux illustrations délicates et colorées, qui, comme Miliochka le remarque, souligne l’idée que ce qui est valable pour les uns, ne l’est pas forcément pour les autres.
Chacun fait à sa manière, et parfois dans des instants cruciaux de notre vie, revenir à la source de notre origine peut nous offrir la clé qui manquait.

Publicités

Une réflexion sur “TRANSMETTRE [MINI DEBRIEF]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s