Comptines et chansons pour les tout-petits

Voilà ce que Marie-Claire Bruley à propos des chansons et des comptines pour les tout-petits dans « les premières comptines des p’tits lascars » :

C’est à travers ce folklore enfantin étonnamment diversifié que, déjà tout bébé, il fait ses premiers pas en littérature. (…) De nombreuses petites formes brèves le plus souvent, légères, ludiques, exercent une très forte attraction sur l’enfant. Elles lui offrent des moments de pur plaisir par la prégnance de leur rythme, par la magie de la voix tantôt scandée tantôt chantée, par la musique des rimes et leur poésie. (…) Chantées dans les bras, au dessus du berceau ou au bord du lit, les berceuses accompagnent l’enfant dans le moment de l’endormissement. (…) La voix nue crée une enveloppe sonore qui l’aide à affronter l’immobilité, le silence, le noir, la solitude, demandés par le sommeil. La chanson alors se fait lien entre l’enfant et la mère, même lorsqu’il ne la voit plus. Le balancement régulier de la mélodie et son mouvement rythmé lui apportent la sécurité interne dont il a besoin dans ce passage entre veille et sommeil. Les enfantines sont très tôt présentes dans la vie des bébés (…). Elles assurent à l’enfant qui grandit un moment affectif fort dans une relation à deux, partagée avec l’adulte. Balancement, sauts, caresses, effleurements, petites tapes, chatouillis, ce langage de tendresse l’assure de l’affection et de l’émerveillement qu’il suscite et de l’amour en retour qu’on a tant de plaisir à exprimer. L’originalité des enfantines tient aux deux registres de langage dans lesquels elles s’inscrivent : celui de la parole et celui du corps. Précisément à l’âge où la langue parlée n’est pas encore tout à fait maîtrisée, le petit enfant entre dans la signification du récit à travers deux codes qui s’éclairent et s’interpénètrent. (…) Ce folklore enfantin, universel et permanent, garde une place privilégiée dans la transmission des générations. (…) Il introduit l’enfant dans la magie du moment.

Ca donne envie de chanter avec les tout-petits, non ? Personnellement, je chante des chansons et des comptines de mon enfance (et avec une mère instit, autant dire qu’il y en avait un certain nombre !). Mais je suis aussi allée fureter dans les CD et livres-CD. Mais pour ces moments précieux, il est indispensable d’offrir à l’enfant des disques de grande qualité. Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de bénéficier d’une formation sur la chanson pour les enfants. Voici les éditeurs et les titres qui nous ont été conseillés.

Commençons avec Enfance et Musique. C’est une association créée par Marc Caillard au début des années 1980 pour « promouvoir la place de l’art et de la culture vivante dans la vie familiale et sociale des enfants » et ils s’adressent aux tout-petits dès 1985. Ils interviennent pour des animations ou des spectacles dans les crèches et dans les lieux d’accueil des tout-petits, puis s’investissent dans la formation des personnels.

Dans les années 80, il y a très peu de disques à destination des tout-petits. Ils se mettent alors à éditer des disques, pour que les professionnels qu’ils forment aient des ressources pour faire des animations pour les petits. Le premier est « 75 comptines, chansons et jeux de doigts » par Hélène Bohy et Agnès Chaumié, créatrices de la plupart des disques de chez Enfance et Musique. Ils s’agit là de classiques et de comptines moins connues, avec guitare, voix et petites percussions. (cliquez sur les titres pour avoir un lien vers des extraits).

75 chansons comptinestom pouce et ribambelle

Ce sont donc des musiciens professionnels, mais leur atout principal est d’être en contact direct avec les enfants, sur le terrain. Agnès Chaumié a par exemple mené une expérience que je trouve particulièrement intéressante pour le CD « Tom Pouce et Ribambelle chantent avec Agnès Chaumié » : elle s’est rendue pendant un an dans une crèche et une halte-garderie avec ses musiciens. Ils ont élaboré le répertoire avec les professionnels des crèches mais aussi avec les parents et ont enregistré le disque tous ensemble. Le répertoire est donc très varié, prenant en compte les origines et les goûts des familles. On y trouve aussi bien une chanson traditionnelle malienne que Bateau sur l’eau ou Vent frais, vent du matin. L’idée de la transmission est centrale.

Hélène Bohy n’hésite pas à bousculer les habitudes et à trancher, dans certains de ses disques, avec les chansons douces avec seulement un ou deux instruments qu’on propose généralement aux tout-petits. Par exemple dans à l’eau, disque proposant, comme son nom l’indique, des chansons sur l’eau, elle propose un « bidouillage musical » très rythmé avec de nombreux instruments ou objets et voix utilisés comme tels. Mais l’entrée progressive des différentes voix et instruments est idéal pour former l’oreille musicale des tout-petits (écoutez « la mouche » !).

Ces dernières années, Enfance est musique a publié moins de nouveautés, mais a réédité des compilations ou des sélections sous formes de livres CD cartonnés, facilement manipulables par les tout-petits, et illustrés par des grands noms de l’illustration jeunesse comme Katy Couprie.

Leur dernier CD est également très intéressant, mais s’adresse à des enfants un tout petit peu plus grands. Il s’intitule Comptines du bout des doigts, contes et comptines à écouter avec les doigts et avec les oreilles. Il propose un CD sur lequel on trouve les textes dits par Praline Gay-Para (une conteuse merveilleuse qui a publié de nombreux contes chez Didier Jeunesse) et un DVD sur lequel les mêmes comptines sont dites à quatre mains, en langue des signes, par Praline Gay-Para et Marie Boccacio. « Les enfants sourds et entendants peuvent enfin partager le même répertoire de contes et comptines. »

Didier Jeunesse propose également des choses très intéressantes pour les tout-petits.

Cette maison d’édition commence à s’intéresser à ce public avec une collection… qui à l’origine ne lui était pas destinée ! « les p’tits lascars » s’adressait à l’origine aux professeurs de français langue étrangère, en proposant des comptines pour apprendre le français, avec des textes répétés plusieurs fois, pour une meilleure mémorisation. Mais elle a eu tellement de succès qu’elle a pénétré dans les familles et qu’elle a été réédité à plusieurs reprises en livre CD (avec des couvertures différentes, voire des titres différents, mais un contenu identique… donc attention si vous les achetez d’occasion). Chaque livre comporte les paroles, les partitions, et un cahier pédagogique qui explique l’origine des chansons, leur intérêt pour l’enfant… Sur les CD se mêlent voix d’enfants et voix d’adultes. On y trouve les premières comptines des p’tits lascars, les jeux chantés des p’tits lascars, illustrés par Martine Bourre, et les canons et comptines des p’tits lascars, qui s’adresse à des enfants un peu plus grand. Nous avons les deux premiers à la maison, et nous les aimons beaucoup, j’en parle sur mon blog.

Didier Jeunesse propose aussi une collection d’éveil musical, « comptines pour » qui propose essentiellement des compilations des comptines traditionnelles et de chansons sur un thème (comptines pour chanter la savane, comptines pour mon bébé, etc) mais aussi quelques CD de créations (Comptines pour chanter les couleurs, berceuses pour petits noctambules, avec des chansons d’Alain Schneider, Nathalie Tual ou Gibus).

La collection Comptines du monde est également géniale à écouter avec des bébés (à mes yeux, c’est même un cadeau de naissance idéal).

Gallimard jeunesse musique a consacré aux tout-petits la collection des imagiers. Des livres petits formats cartonnés, aux couvertures rembourrées et aux coins arrondis, enregistrés essentiellement avec des voix d’enfants. L’idée du musicien, Bernard Davois, est de créer un univers musical propre pour chaque comptine. On peut citer mon imagier des amusettes ou mon imagier des rondes. Nous en avons deux premiers à la maison, et nous les aimons beaucoup, j’en parle sur mon blog.

mon imagier des amusettes mon imagier des rondes

Cette collection s’est peu à peu élargie vers un public un peu plus âgé (mon imagier des comptines de la maternelle) et vers des créations (mon imagier des vacances avec des chansons de Romain Didier, réédition d’un titre qui était auparavant en plus grand format).

Mais même si ces éditeurs sont des valeurs sûres, la formatrice soulignait qu’on trouvait de véritables pépites chez les éditeurs associatifs ou en autoédition.

Mon gros coup de coeur, personnellement, c’est ce livre CD, Coccinelle Demoiselle, chansons comptines et jeux de doigts, enregistré en atelier, avec des familles. J’en parle ici.

coccinelle demoiselle

Avant de conclure, je vous remets le lien vers deux articles qui parlaient déjà des comptines : les comptines ou jeux chantés, qu’en faire ? et Au bonheur des comptines qui citait déjà Marie-Claire Bruley.

Et vous, quels CD ou livres CD avez-vous pour vos tout petits ? Quelles sont vos comptines ou chansons préférées ? Et est-ce que ça vous intéresse que je vous donne la semaine prochaine des références pour ouvrir vos enfants aux musiques du monde ?

Advertisements

5 réflexions sur “Comptines et chansons pour les tout-petits

  1. Marie-Claire Bruley a écrit un livre passionnant à ce sujet : Au bonheur des comptines, destiné aux pros mais pas seulement. Elle donne plein d’idées de comptines et jeux de doigts, et donne des explications un peu psycho sur leur origine, et leur utilité (ou indispensabilité ?) :)

  2. Merci beaucoup pour cette belle contribution! Une vraie mine d’or sur les chansons/comptines pour petits!!
    Outre le plaisir sensoriel, j’ai découvert l’intérêt « didactique » des comptines avec PMH qui a littéralement appris à parler en écoutant chanter… le rythme des mots donné par la mélodie lui a permis de maîtriser super petit des mots vraiment très longs, et bonjour l’entraînement côté mémoire… loin de moi l’idée de me focaliser sur ce rapport utilitaire, mais j’avoue que ça m’avait épatée!

  3. Pingback: TRANSMETTRE [MINI DEBRIEF] | Les Vendredis Intellos

  4. Pingback: Comptines, chansons et jeux de doigts | La Licorne et ses bouquins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s