Quand nos enfants nous balancent nos propres conseils

On sait tous que nos enfants peuvent parfois être notre pire miroir. A chaque fois que j’essaie de guider ma fille vers une valeur en particulier, je me pose la question « est-ce que je serai capable de suivre mon propre conseil? ».

Je me suis toujours dit qu’en tant que parent, on essaie de corriger nos propres erreurs à travers nos enfants; j’essaie d’apprendre à ma fille d’avoir moins de scrupules que j’en avais à son âge par exemple. Ou de se sentir plus forte par rapport au « qu’en-dira-t-on » que moi je ne l’étais. Mais j’ai parfois des doutes parce que je me dis qu’en tant qu’adulte je n’ai pas toujours la force et le courage aveugle qu’apporte l’enfance. Je me force un peu à appliquer mes propres conseils mais parfois je n’y arrive tout juste pas.

Aussi, quand je suis tombée sur le billet suivant, j’en ai eu les larmes aux yeux. Non pas seulement parce que ça parlait de patinage maman/fille mais parce que la maman en question a su exactement faire ce que je crains parfois ne pas pouvoir faire: assumer ses propres conseils devant sa fille, envers et contre tout.

Dans l’article « What happened when my 6-year-old tried giving me my own advice » (Ce qu’il s’est passé quand ma fille de six ans a essayé de me donner mon propre conseil), Katherine Wintsch nous raconte comment elle aide sa fille à trouver son « truc », sa passion . Katherine emmène sa fille patiner dans une de ces fameuses patinoires américaines. Elles patinouillent ensemble puis, à l’annonce d’un concours de vitesse, sa fille s’élance sans aucun scrupule. Elle patine mal, elle tombe et ne finit même pas sa course. Elle retrouve sa mère en pleurs et toute cassée de partout. C’est à ce moment là que le speaker annonce la course des « 12 ans et plus ». Et voilà ce qui arrive:>

Le reste, c’est chez Ilse et c’est par ICI!

Publicités

3 réflexions sur “Quand nos enfants nous balancent nos propres conseils

  1. Ah ben voilà, moi aussi les larmes me sont montées aux yeux. Ma fille à trois ans commence aussi à me retourner ce genre de proposition et à chaque fois je découvre quelque chose de moi où de notre relation. Moi je dis vive ces relations et ces échanges vrais!

  2. Merci beaucoup pour cette contribution optimiste et rafraîchissante. C’est dans ces moments là qu’on se dit que, finalement, comme parent, on a pas du être si catastrophique que ça….!

  3. Pingback: Cassons les préjugés !! [mini debrief] | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s