Une nouvelle autorité sans punition ni fessée

Voici donc le titre du nouvel ouvrage de catherine Dumonteil-Kremer (auteure entre autres de « Elever son enfant autrement  » et « poser des limites à son enfant et le respecter « ) .

Pour les connaisseurs , ce livre reprend en grande partie sa vision de la parentalité positive ,  de manière complète et aboutie , avec de nombreux outils concrets à utiliser mais aussi des questionnements à l’usage des parents .

Le titre séduira une partie de la population peut etre moins sensibilisée à l’éducation non violente, et son abord facile , documenté et fournit en exemples lui donnera certainement l’envie d’aller plus loin .

9782092785850

L’auteure commence donc par décortiquer ce qu’est réellement la pose de limites et nous explique en quoi ceci est un travail :

« Observer et comprendre ce qui est à l’origine de certains comportements que nous serions tentés de limiter ,alors qu’ils sont des appels à l’aide , des demandes légitimes ou bien des processus appaisant nos enfants . »

Par la suite , elle nous décrit quels sont les besoins des enfants pour que nous puissions y répondre au mieux . Nous apprenons par exemple que découvrir , explorer et apprendre est un besoin du petit d’homme :

« C’est un besoin fondamental de l’etre humain , dont on entend peu parler lorsque l’on aborde la question des limites . Il y est pourtant très lié . Lorsque le besoin d’apprendre est comblé , notre vie se trouve transformée . « 

On verra également que ces besoins demandent de manière criante à etre comblés :

« Derrière chaque comportement « inapproprié » de l’etre humain , il y a une blessure et bien souvent un besoin non satisfait .Lorsque votre enfant de deux ans se roule par terre sur le tapis du salon ou se met à lancer des objets dans toutes les directions sans raison apparente, essayez de vous demander ce qu’il ressent . Il est possible qu’il ait faim , soif,froid ou chaud , qu’il soit fatigué ou ait besoin d’attention , de calins .Sa journée à l’école , à la creche ou chez son assistante maternelle a t-elle été difficile ? « 

Suivant cela , Catherine Dumonteil-Kremer nous emmène du coté des parents , se penche sur les raisons qui font qu’éduquer ses enfants n’est pas si aisé , et nous propose des pistes pour nous faciliter cette tache : de choisir  une destination , à travailler notre intention en passant par cultiver la joie de vivre , le tout avec des idées à mettre en place pour nous soutenir , telles que le carnet de route ou le journal de gratitude .

« Votre enfant coopère avec vos « vibrations » ,qu’elles soient positives ou négatives . Avons nous le pouvoir de faire évoluer notre niveau de bien-etre , et de ce fait notre émission d’ondes positives ? Apparemment oui ! Se centrer sur la joie et le bien etre garantit une bonne vie dans le présent et la capacité d’accompagner ses enfants dans les meilleurs conditions qui soient . »

Enfin , l’auteure démystifie « l’éducation non violente »  en affirmant bien que cela est le « travail d’une vie  » , et avec ça elle ouvre le chemin aux personnes qui peut etre auraient été rebutées par l’image « perfectionniste  » que peut parfois dégager la parentalité positive .En cela je la rejoint complètement et c’est certainement pour cette raison que je me suis dirigée vers elle pour suivre une formation au soutien parental . lisez donc :

« Etre parent peut donc devenir une passion. Accompagner un enfant est un véritable privilège , un défi captivant qui mobilise le meilleur de nous-memes et nous amène à récupérer de la vitalité et de la joie de vivre ? Les remises en question qui ne cessent de s’imposer nous poussent à aller toujours plus loin , à en apprendre toujours plus sur nous -memes . »

Comment ne pas etre transporté du désir d’élever son enfant dans le respect et de donner le meilleur de nous après ces quelques lignes ?

Je vous invite à me suivre dans mon cheminement , celui que Catherine Dumonteil-Kremer décrit si bien dans ce livre , en venant partager un bout de route sur mon blog : http://bienveillante.canalblog.com/archives/2014/02/13/29201624.html

Publicités

5 réflexions sur “Une nouvelle autorité sans punition ni fessée

  1. Il a l’air absolument super ce bouquin!!!! Je ne sais pas ce qui me retient de l’acheter sur le champ!!
    Edité chez Nathan, à croire donc que l’éducation non violente va enfin sortir de la catégorie trucs-de-bobos-alternatifs!! YOUHOU!!!
    Merci de cette découverte!

  2. « l’image « perfectionniste  » que peut parfois dégager la parentalité positive » voilà quelque chose qui me parle beaucoup… S’engager dans la voie de la non violence est un travail passionnant, exigeant, où on peut facilement se sentir découragé… mais ça en vaut tellement la peine

  3. Pingback: Quel sorte de guide sont les parents ? [mini-débriefing] | Les Vendredis Intellos

  4. Pingback: Questions autour de la « parentalité positive  et autres notions du même genre {Dossier thématique + bibli des VI} | «Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s