Je VEUX un ZIZI!

JE-VEUX-UN-ZIZ-10

Cet après-midi, je suis allée dans ma librairie préférée.

A la base, j’avais juste des livres commandés à récupérer, mais lâchez moi dans une librairie, et le résultat est garanti :
Je fouine, je flâne, je regarde, je bave (intérieurement quand même, faut pas abimer les livres! XD) devant X bouquins que je ramènerai bien dans ma besace.

Comme mon amoureux et mon banquier sont moyen d’accord, je me limite.

Mais là, là, je suis tombée en amour devant ce petit livre de Laetitia Lesaffre :

JE VEUX UN ZIZI!

Dans ce livre, une petite fille arrive (2 couettes, une robe) en affirmant : « Je veux un zizi! »
Le petit garçon lui demande pourquoi?
Pour pouvoir faire des cabrioles sans risquer d’abîmer sa robe, pour pouvoir jouer à « qui pisse le plus loin », pour pouvoir jouer à la bagarre et devenir Père Noël plus tard.

Elle dit aussi, pour  ne pas être obligée d’avoir le ventre gros comme un ballon pour avoir un bébé. Et son copain d’enchainer en disant que lui, il aimerait bien ça par contre.

J’ai trouvé que ce petit livre, sans nier les différences biologiques entre les deux sexes, permet de montrer que les activités ne sont pas réservées à un genre donné. Car sur chaque page, d’un coté on a une raison de vouloir un zizi de la petite fille, et de l’autre coté, on a une illustration qui montre qu’elle n’a pas forcément besoin d’un zizi pour ça.

Ma lecture de ce livre, c’est qu’il permet de dire au enfants que, filles ou garçons, ils peuvent faire plein de choses. Une fille peut aimer le bricolage et se déguiser en Père Noël.
Le petit garçon peut se déguiser en petit chaperon rouge et aimer cuisiner, comme son papa.

Ce livre permet aussi de nous montrer à nous, adultes, comme nous influençons les enfants sur ce sujet. Quand le petit garçon se fait griffer en classe, c’est lui qui est puni car l’agresseuse se mets à pleurer à l’arrivée de la maitresse et celle-ci conclut immédiatement que c’est forcément le garçon le fautif. Quand la petite fille dit qu’un zizi, ça sert à jouer, courir, sauter, tomber, sans risque pour sa robe, je me dit que le problème vient de l’adulte qui lui a inculquer ça.

Alors apprenons à nos filles qu’elles peuvent sauter et courir aussi vite que les garçons, qu’elles peuvent bricoler ou cuisiner selon ce qu’elles préfèrent et qu’on n’est pas déterminé par la présence d’un zizi ou d’une mimounette entre les jambes.

Apprenons à nos garçons qu’ils ont le droit d’aimer poupouner des bébés, cuisiner, autant que de sauter dans les flaques et faire les 400 coups.

Apprenons à nos enfants qu’ils ont le choix de ce qu’ils aiment, et qu’ils n’ont pas à se conformer à des cases idiotes léguées par la « bien-pensance » des siècles passés.

Et nous, apprenons à accepter nos enfants, tels qu’ils sont et non pas chercher à les faire rentrer dans les cases, tels que nous souhaiterions qu’ils soient.

Publicités

11 réflexions sur “Je VEUX un ZIZI!

  1. Merci beaucoup Kawine de cette jolie découverte!! Et gageons que d’ici peu, il n’y aura même plus besoin d’avoir un zizi/zézette pour vivre comme on en a envie!

  2. Pingback: La semaine 118 des VI [EN BREF] | Les Vendredis Intellos

  3. Pingback: Luttons contre les préjugés et devenons nous mêmes ! (mini debrief) | Les Vendredis Intellos

  4. Etonnant quand même qu’on en soit encore là, non ? Vous n’avez pas l’impression que ça fait longtemps que les filles (en France) savent qu’elles peuvent sauter, faire des cabrioles et ne mettre des robes que quand elles en ont envie ? Je trouve assez inquiétant de même imaginer que ces activités pourraient être réservées aux garçons. Quant aux concours de celui qui pisse le plus loin, arf, j’ai du mal à imaginer qu’on ait envie de jouer à ça. Franchement, est-ce une bonne approche ? Faut-il vraiment rappeler ces absurdités pour mieux les combattre, ou simplement tourner nos enfants vers une vie si libre que ces questions ne se posent même pas? Moi j’ai fait mon choix.

    • Non-non, les filles ne le savent pas ! Et même si maman le martèle à la maison, son influence a bien peu de poids, quand au parc, même avant l’entrée à l’école (et oui, à 2 et demie, voir avant…), les copines « ne veulent pas jouer avec moi parce que j’ai pas de jupe ! » !
      Ou « ok, tu peux zouer, ze suis la maman parce que z’ai une zupe, et toi tu es le papa, hein ? Ou le chien ! »
      Ou « je prête mon vélo qu’à celles qui ont du rose ! »

      La pression est au contraire grandissante, bien plus importante que lorsque j’étais enfant. Et pas seulement concernant les genres, mais aussi les marques (pas de chat à nœud rose = pas d’invitation à l’anniversaire… véridique !!!)

      Même sans TV à la maison, avec des parents loin des clichés, qui proposent autre chose que les contes traditionnels en histoire du soir, c’est quand même très difficile : les enfants se rendent très bien compte du poids de la société, des valeurs véhiculées par le plus grand nombre, surtout quand ils vivent (même très légèrement) en marge de la société de consommation.

      A part déscolariser les enfants, les priver d’activités et les enfermer, je ne vois pas comment ils peuvent passer au travers.
      Alors heureusement qu’il y a des livres pour montrer autre chose…

      Sur le même thème, j’aime bien la série des Mademoiselle Zazie :
      http://www.amazon.fr/s/?ie=UTF8&keywords=mademoiselle+zazie&tag=googhydr0a8-21&index=aps&hvadid=6563040849&hvpos=1t1&hvexid=&hvnetw=g&hvrand=8907668321875124251&hvpone=&hvptwo=&hvqmt=b&hvdev=c&ref=pd_sl_8qt078ztcg_b

    • il y a énormément de livres pr enfants sexistes (le dico des filles pr les plus grandes, les séries « petite fille » et « petit garçon », liste non exhaustive) donc non, je ne pense pas que ce soit si mauvais.
      Pour le concours de qui fait pipi le plus loin, j’avoue que je n’en sais rien, c plus un jeu de garçons et j’ignore si il est toujours d’actualité.
      Mais pr le reste, si le gouvernement a décidé d’aller jusqu’à faire l’ABCD de l’Egalité, c’est que manifestement non, même en 2014, c’est loin d’être évident pr nos enfants que toutes ses activités sont pour tous.
      Je suis d’accord que c’est inquiétant d’imaginer que ces activités soient réservées aux garçons, tout autant que croire que la cuisine et la couture ou tricot sont réservées aux filles, que les garçons ne peuvent pas mettre de rose etc. Et pourtant… On entend encore très (trop) souvent des « oh bah non, ça c’est pr les filles/garçons » et les pubs des jeux sont extrêmement sexistes, bien plus qu’il y a 20 ou 30 même, pr certaines marques (genre légo par exemple)
      Après je comprends votre point de vue aussi hein, c juste une différence de pédagogie mais le but est le même : élever nos enfants dans une représentation plus égalitaire et juste des filles et des garçons, casser les stéréotypes. Non?

  5. un midi une petite fille de 5 ans rentre chez elle effondrée et en larmes et dit à son père « papa, à l’école ce matin, des garçons ont dit que nous les filles on a pas de zizi. est-ce que c’est vrai ? ». touché par tant de désarroi, le père regarde sa fille et lui dit « bien sur que les filles ont aussi un zizi ma chérie, les garçons ont un robinet et les filles ont une fontaine. une fontaine ça vaut bien un robinet, non ? ». aussitôt la petite fille retrouve le sourire et la fierté d’être une fille en même temps. la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre l’après-midi même dans toute l’école : « oui les filles aussi ont un zizi, ça s’appelle une fontaine et ça vaut bien un robinet, alors les garçons vous pouvez aller vous rhabiller, vous avez rien de plus que nous. » en quelques mots, ce papa a redonné à sa fille la fierté et le bonheur d’être une fille. c’était compliqué ? non, il fallait juste un peu d’amour et de poésie au bon moment c’est tout.

    • Voilà, les filles ne sont pas incomplètes, il ne leur manque rien. Elle ont juste autre chose. Ca transparait plus dans « Mademoiselle Zazie a t elle un zizi » que dans celui là. Là, c’est plus de ne pas se laisser enfermer dans une image. Enfin, c’est ma lecture du petit livre bien sûr. ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s