Les lingettes nocives pour nos bébés: appel au boycott positif!

produits-hygiene-bebe

Il y a une info qui est passée presque inaperçue fin octobre, en tout cas, en tant que maman, je suis passée complètement à travers. C’est grâce à la chronique de Yolaine de la Bigne parue le 6 janvier sur Europe 1 que je percute! Moi en retard?! Jamais!

26 lingettes et 6 laits de toilette pour bébé ont été testés par l’association des consommateurs UFC que choisir et les résultats sont catégoriques: 94% des produits sont déclarés nocifs.

Les substances recherchées étaient : propyl et butylparaben, phenoxyethanol, methylisothiazolinone et methylchloroisothiazolinone, ainsi que les vingt-six molécules allergènes dont l’étiquetage est obligatoire selon la réglementation européenne dès 10 ppm (mg/kg) dans les produits non rincés.

Tout ça c’est (presque) du chinois, j’ai pas de formation de chimiste mais l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (l’ANSM) a appelé à appliquer le principe de précaution concernant l’utilisation de lingettes pour bébé. Deux organismes indépendants en phase méritent d’être écoutés…

Parce que j’ai néanmoins envie de comprendre (avant de me révolter, vous l’auriez compris), la molécule mise en cause est le phénoxyéthanol (famille des éthers de glycol). De toute manière dès que je comprends pas un mot je me méfie ;-)

Il sert d’agent conservateur dans divers produits cosmétiques pour adultes et enfants (les crèmes, lotions, shampoings, gels, lingettes, dentifrices et démaquillants) et le souci est qu’il est essentiellement métabolisé par le foie et éliminé par les urines. D’autres parabens ont été détectés dans ces lingettes et laits présumés être des « perturbateurs endocriniens interférant sur le système hormonal ». Nos bébés sont donc bien plus vulnérables que nous. Et pourquoi quand on devient adulte on a le droit de se faire du mal?

produits-hygiene-bebe

Il y a un vrai souci de lisibilité et c’est pas nouveau malheureusement: « l’étiquetage est obligatoire » mais comprend-on ces termes chimiques? A quoi sert un étiquetage indéchiffrable? Privilégions les produits avec des mentions claires « 0% paraben, 0% conservateur, 0%colorant, 0% alcool » pour faire évoluer la communication « niant niant » prédominante dans le secteur de l’enfance.

Pour revenir aux lingettes, l’ANSM demande à l’Union européenne de restreindre la concentration de phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés aux enfants de moins de 3 ans et de l’interdire dans les produits cosmétiques destinés au siège de bébé.

Ne croyons pas que nous n’avons pas le choix, privilégions les produits sains sans attendre tout de la législation

Lire la suite chez moi

Source: MagicmamanUFC que choisir

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma Page sur Hellocoton

Publicités

13 réflexions sur “Les lingettes nocives pour nos bébés: appel au boycott positif!

  1. Merci pour ce billet ! J’avais déjà entendu parler l’année dernière du phénoxyéthanol. Nous avons d’ailleurs utilisé des lingettes/produits sans paraben,sans phénoxyéthanol…on peut en trouver facilement en grande surface/parapharmacie…

  2. Par souci d’économie j’ai toujours utilisé à la maison un gant + de l’eau et en balade du coton + de l’eau…et parfois du Mytosyl aussi….
    Maintenant pour toute la famille c’est carrés de polaire bambou lavables (faits maison) + eau florale (visage car plus personne n’a l’âge d’avoir des couches…ou pas encore ;-)

  3. J’utilise des lingettes lavables, de l’eau et du liniment (le même que sur la photo) . J’avais entendu cette info en octobre et ça a confirmé mon choix : pas de lingettes! En plus, je fais des économies!

  4. Merci beaucoup de ta contribution. Mon avis est que s’il sera toujours bien difficile de chiffrer la dangerosité de ces produits (beaucoup de paramètres, de biais, etc…), l’application d’un principe de précaution ne me semble pas bien coûteux en énergie: les lingettes irritent souvent les fesses des bébés (contrairement à l’eau claire + savon de marseille), les crèmes et leurs parfums ne soignent pas de ces irritations (contrairement au liniment oléo-calcaire par ex). Ils ne sont que des produits cosmétiques dont l’industrie nous fait penser qu’ils sont indispensables à nos enfants (et à nous même!).

  5. D’ailleurs en 2001 et 2004 quand j’ai eu mes enfants, je regrette de ne pas avoir connu le liniment car ça parait vraiment un produit top que l’on peut se préparer soi même pour pas cher en plus…par ex ici : http://www.lessentieldejulien.com/2012/07/le-liniment-une-recette-facile-et-douce-pour-bebe/
    Il ne faut pas oublier non plus que quasiment tous les produits (savons/shampoing/gels douche) contiennent des produits pétroliers…et que quelque soit l’âge il vaut mieux les éviter.
    Depuis longtemps je suis passée au bio pour toute la famille. pour les savons j’ai pas trouvé mieux que là, chez Lilau cosmethics :
    https://www.facebook.com/lilau.cosmethics
    et pour le reste à la bio coop et comme shampoing je prends du rhassoul brut qu’on me rapporte du Maroc (avec 2 euros je fais l’année!).

    • La seule chose que je déplore est que si on veut protéger notre santé il faut payer plus et ça, c’est pas logique! C’est clair qu’il faut faire soi même… Le linimement est en effet tr!s facile! J’ai des amies à fond dans le « fait maison » pour les shampoings ou baumes à lèvres… C’est moins cher et amusant. faut juste avoir l’envie et le temps ;-)

      • Je trouve au contraire qu’on fait de sacrées économies : ça coûte une fortune, tous les produits cosmétiques ! Et les produits ménagers !
        Alors que bicarbonate de soude, vinaigre blanc, savon de Marseille ou d’Alep, ça dure beaucoup plus longtemps et ça ne coûte pas grand chose quand on ramène le prix au pois ou à la quantité équivalente.
        Et on gagne du temps en évitant ces rayons-là du supermarché (des dizaines de linéaires remplis de shampoing = 10 min pour choisir = trop long pour moi avec 2 miss dans le chariot !).

        • Pareil pour moi…je gagne du temps et de l’argent . Un litre de shampoing bio en magasin bio me coûte entre 10 et 15 euros ce qui n’est pas cher compte tenu de la durée de la bouteille et de la qualité du produit…
          pas de produits ménager non plus (sauf produit vaisselle et lessive bio à 20 euros les 5 l et qui dure 6 mois)

  6. Pingback: La difficulté des choix qui se présentent parfois aux parents [Mini debriefing] | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s