Tout un village pour élever un enfant {mini-débrief}

Ça prend tout un village pour élever un enfant, dit le proverbe sénégalais.
Moi qui suis isolée loin de ma famille en Perfide Albion, ça me parle! Je rêve parfois de vivre en tribu, avec les grands-parents, les oncles, tantes et cousins sous le même toit. En plus, ma mère, elle est magique en cuisine, hum.
La co-éducation était d’ailleurs le thème des rencontres des Vendredis Intellos 2013, où il a notamment été question d’école, de soutiens aux parents par les institutions, de politique familiale. Mais s’il est incontestable que les institutions publiques doivent s’intéresser aux questions d’éducation, ne se font-elles pas trop présentes, parfois? N’empiètent-elles pas sur le rôle des parents et prennent-elles suffisamment en compte leur point de vue?
C’est la question que se sont posée 3 contributrices cette semaine, à travers trois questions: Allaitement maternel, école, et garde d’enfant.
.
  • Marie – Les Aventures de Petite Bête s’est ainsi intéressée à la politique en matière d’allaitement maternel, avec plusieurs articles expliquant la proposition en Angleterre visant à offrir des bons d’achat aux mères allaitantes pour promouvoir l’allaitement.
Alors, est-ce que promouvoir l’allaitement, c’est venir s’immiscer dans la sphère du choix individuel? A priori, allaiter ou non devrait en effet être un choix intime, en particulier parce que les femmes devraient être libres de disposer de leur corps comme bon leur semble, et pouvoir choisir ce qui convient le mieux à elle-même et à leurs enfants. Cependant, l’intervention de l’Etat fait sens, puisque l’allaitement maternel, par ses bienfaits, pourrait avoir un impact en termes de santé publique. Et puis, peut-être faut-il rétablir un équilibre puisque les laits artificiels, en tant que biens de consommations, ont toujours bénéficié d’une large promotion de la part de leur fabricant. Enfin, si l’allaitement maternel semble gratuit, mrpourquoi s’était interrogé ICI sur son coût réel, les femmes allaitantes devant parfois sacrifier temporairement leur carrière pour mener à bien un allaitement. Une compensation financière serait-elle donc juste?
Marie a analysé cette proposition et nous donne son avis dans son article.
.
  • Clem la matriochka, de son côté, revient sur la réforme des rythmes scolaires (ou des rythmes éducatifs, selon son maire!). C’est un véritable coup de gueule sur cette réforme, dont elle analyse avec brio les répercussions, et critique vivement les explications du gouvernement sur le sujet et sa prétendue réussite.
L’Etat a un rôle essentiel à jouer pour ce qui est de l’école. Moi qui vis dans un pays où les écoles publiques sont devenues une denrée rare, et qui doit payer une tonne pour l’école maternelle de mon fils, je ne le contesterai pas! Mais il semble que pour cette réforme, tout ait été fait en dépit du bon sens, notamment parce que les premiers concernés, enseignants, parents d’élèves, etc., n’ont pas été suffisamment impliqués dans le projet.
.
  • Enfin, miaperegrine nous parle de la difficile transition lorsque l’on décide de confier son enfant à un tiers, et nous retranscrit un article du magasine PEPS, qui donne des pistes pour que cette transition se fasse en douceur. Pour le magasine PEPS, faire bénéficier aux enfants d’un temps d’adaptation adéquat est un élément clé, et il est rappelé que les structures collectives ne devraient jamais imposer une adaptation dans un délai trop bref: Encore une fois, l’individu (les parents et le bébé) devrait primer par rapport au pouvoir décisionnel de ces structures. Mia partage avec nous son expérience, non pas en structure mais avec une nounou, et nous explique comment cet article l’a aidée à franchir ce cap difficile.

.

Sur ce, je vous laisse aller lire ces contributions passionnantes pour chercher mon fils à l’école et tenter de réussir la transition opposée: de la maitresse à la maison… Une offrande à base de banane trempée dans les Smarties (pour l’enfant ET pour la mère) ne sera pas de trop.

.

Bonne lecture!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s