Avoir confiance en nous … et en nos enfants. [mini-debrief]

Cette semaine nous avons eu l’occasion de lire des articles qui abordent une manière d’aborder la vie et nos enfants vers plus de simplicité, d’autonomie et de respect, en fait : respect de sa santé, de nos enfants et de notre planète.

Ainsi Dechairetdelait partage avec nous sa découverte des huiles essentielles pour soigner nos enfants de certains maux. Cet article me touche particulièrement étant donné que cela fait pas mal de temps que je les utilise pour ma santé à moi mais que j’ose encore trop peu franchir le pas pour mes petits. Et effectivement les huiles essentielles peuvent être utilisées pour pas mal de petits comme certains grands maux. Il reste cependant vraiment essentiel de ne pas oublier de les utiliser avec vigilance donc le faire en utilisant les ouvrages de référence, ou chapeauté par un naturopathe, qui saura en professionnel nous conseiller sur le sujet. (les livres de Danielle Festy et ceux de de Dominique Baudoux sont vraiment très bien)

Ilse fait part de sa surprise devant l’attitude générale des français vis à vis du vélo… vu comme quelque chose de dangereux, fatiguant, transpirant, galère… et tant d’autres. Alors que le vélo est écolo, sportif, pratique, économique, transportable, facile à garer, rapide… Elle pointe le doigt sur le fait que les français pensent tant que l’usage du vélo est une culture nordique alors qu’en fait cette culture s’est faite à travers à la fois les comportements de chacun, mais aussi celui des gouvernements qui à travers la mise en place d’infrastructures adaptées surtout… Ce qui fait que comparativement, le taux d’accidents de vélos aux Pays Bas est le plus bas, alors que c’est un pays où cette dite culture est très forte. Pourquoi ? Car plus il y aura de vélo dans l’environnement des automobilistes, plus ils sauront les prendre en compte et les considérer comme un occupant à part entière et légitime surtout, des routes à partager.

Et enfin Bienveillante s’attarde sur la si légendaire question de « l’enfant roi » : vous savez celui qui est trop écouté, trop libéré, trop entendu, trop laissé parler, pas assez éduqué, pas assez sous la coupe d’une éducation autoritaire et même autoritariste…. Bref, cet enfant qui est considéré de naissance comme un être limite malveillant dont le but est d’être un tyran. Au fond cette peur qui terrifie visiblement bon nombre d’adultes d’aujourd’hui, dans l’enfant, n’est elle pas purement culturelle et non justifiée… et quoi de plus difficile que de sortir de sa culture inculquée à travers les générations pour porter un regard nouveau sur l’enfance ?

à travers les regards de chacune, on se rend compte qu’il est dur d’aller au delà des à priori implantés en nous depuis toujours … il semble aussi dur de faire du vélo régulièrement que de sortir d’un carcan éducatif (et social, et religieux) qui considère le verre à moitié vide.. que ça soit pour parler de nos enfants comme pour s’autonomiser dans notre vie de parent dans les soins que l’on porte à nos petits (et à nous même) .

On nous a mis dans le crâne depuis si longtemps que nous naissons incapables (et nous sommes aussi incapables à donner naissance d’ailleurs sans une sacro sainte aide quasi religieuse) de sociabilité (compétence émotionnelle), de capacité à se soigner parfois par soi même (compétence intellectuelle) pas plus que de capacité à bouger librement sans l’aide indispensable qu’est notre voiture (compétence physique) …. Ainsi il nous faut réapprendre à croire en nous, en cet équilibre coeur/tête/corps dont nous sommes composés, et à nous rendre compte que finalement on peut faire un paquet de choses avec autonmie … Mais pour ça il faut révolutionner un peu notre culture et partir dés le début : laisser nos petits vivre leurs compétences pour que adultes ils gardent cette confiance si importante pour bien vivre leur vie.

je rajoute en apparté que pour moi, avoir lu le livre de Marie Thirion « les compétences du nourrisson » on très fortement alimenté cette confiance  » de naissance » que j’ai pu avoir envers les enfants… Et par la suite lire « la véritable nature de l’enfant » de Jan Hunt a été une révolution en moi : ça a à la fois parlé à l’enfant en moi qui a été en permanence ou presque frustrée par l’incompréhension de ce que le monde des adultes me renvoyait et me demandait, et au parent que je suis devant des enfants qui certes peuvent être épuisants… mais ça n’est jamais pour rien ! Bref, ce sont pour moi deux références fortes qui devraient passer bien avant tout autre livre de grossesse chez chaque futur parents.

MamanDragon

Publicités

Une réflexion sur “Avoir confiance en nous … et en nos enfants. [mini-debrief]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s