Enfants, divorce et séparation

C’est tombé comme ça, d’un coup, alors qu’on faisait les cartons pour notre retour en France après 6 ans d’exil : le père de mes enfants m’a annoncé que nous n’étions plus ensemble.

Je ne sais pas, je n’ai jamais su, prétendre et faire semblant. Donc dès lors que nous avons pris cette décision de nous séparer (et cela c’est joué en quelques jours), que nous avons fait chambre à part, il a été question d’en parler aux enfants.

Des enfants de 5 ans et demi et d’un an et demi.
Qui devaient déjà jongler avec un déménagement, le retour dans un pays dans lequel ils n’ont jamais vécu, une rentrée au CP dans une école francophone, une nouvelle nounou, etc.

Trouver les mots justes, avoir peur d’en oublier, culpabiliser de leur rajouter ce souci supplémentaire, et d’une certaine manière d’avoir échoué à leur fournir un foyer aimant et uni.
Anticiper les interrogations tues, sans en dire plus que ce qu’ils ont besoin d’entendre. Admettre l’ambivalence de la situation pour nous aussi, mais ne pas donner d’espoir. Rassurer, rassurer, câliner, et rassurer (et encore câliner).

Le déménagement en France a eu lieu, la garde alternée a commencé et de manière assez atypique, étant donné que les premiers mois il n’y aura qu’un seul appartement, celui des enfants. A nous de libérer l’appartement pour l’autre parent (et heureusement que nos familles vivent tout près et peuvent nous héberger) une semaine sur deux. Nous évitons de cette manière d’avoir à rajouter dans l’immédiat les questions de la chambre chez papa et la chambre chez maman, partage de jouets et d’habits qui viendront plus tard, mais quand le reste de l’environnement sera bien connu et stabilisé.

Ce n’est que maintenant que j’ai l’occasion, grâce à la merveilleuse bibliothèque volante des Vendredis Intellos (déjà 90 livres à votre disposition), d’avoir entre les mains l’ouvrage d’Edwige Planchin et Sandrine Gambart.

Couverture-Maman-et-Papa-divorcentUn livre pour les enfants, que l’Ainé aime beaucoup entendre ces jours-ci, avec de belles illustrations, et des textes pas gnangnans.

– Pourquoi vous divorcez avec Papa ? demande Eléanna ?
– Parce que nous ne nous aimons plus, répond Maman. Nous nous disputons tout le temps. Tout le monde vivra plus heureux dans deux maisons séparées.

Ouf ! Nous avions bien dit que c’était des histoires de grands, que nous ne nous aimions plus, qu’ils n’y étaient pour rien (et, dommage que ça ne soit pas mentionné dans le livre, c’est mon seul regret, qu’il n’y a rien qu’ils puissent faire pour que nous retombions amoureux l’un de l’autre).

Et surtout que l’amour des papas et des mamans pour leurs enfants est bien particulier et inaltérable.

Un petit livre rassurant, pour les enfants comme pour les parents qui auraient peur de passer à côté de quelque chose d’important à dire.

Publicités

3 réflexions sur “Enfants, divorce et séparation

  1. Merci beaucoup de ta contribution!! Et merci de nous livrer un peu de ton témoignage de ces mois pas simples que tu viens de traverser…
    C’est toujours un plaisir de te lire par ici!

  2. Merci pour ce témoignage… Enfant de divorcés, je peux d’ores et déjà dire qu’il me semble que vous avez agis le plus intelligemment du monde. Ce qui compte c’est que les enfants sachent que vous serez toujours des parents et que ce couple parental continue à avoir une existence malgré que l’amour ne soit plus là.

  3. Pingback: Être parent, que du bonheur : entre mythe et réalité {mini-débriefing} | Les Vendredis Intellos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s