La parentalité et les maux du XXIe siècle {mini-débriefing}

Avant quand on était parent, il y avait quoi comme préoccupations ? Leur donner un toit, à manger, et qu’ils fassent des études. Ce qui est déjà pas mal non vous concèderez.
Aujourd’hui, nous devons également composer avec la société dans laquelle nous vivons.

Une société où justement devenir parent peut se révéler de plus en plus difficile au sens premier du terme. Avoir un bébé ce n’est pas toujours une évidence, surtout quand les facteurs environnementaux mettent le bazar. L’infertilité, quelle que soit la solution apportée, cela peut être un lourd poids à porter surtout dans cette société où avoir un enfant est presque une obligation. Drenka nous parle d’un Guide de survie à l’usage des couples infertiles qui semble plein d’humour et illustré par un joli coup de crayon. Histoire d’amener un peu (beaucoup) de légèreté aux personnes qui font face à cette situation douloureuse.

Douloureuse peut aussi être la puberté de nos jours. Elle n’a jamais été agréable, loin de là, surtout quand l’âge de la puberté est avancé. A cause, entre autres, de perturbateurs endocriniens (BPA par exemple), la puberté apparaît de manière très précoce chez certaines filles, pour ne pas dire fillette. Pascale72 nous alerte sur ce sujet dans sa participation sur la puberté et ses risques.

Autre risque et non des moindres : l’obésité. Ilse nous parle de « malbouffe » et nous invite à réfléchir sur comment faire pour éviter le Mc Do. La bouffe rapide les jours où on n’a ni envie ni le temps ni d’idée. Un vrai sujet de réflexion. J’avoue céder aux sirènes du fast food. Pour faire plaisir (surtout pour les jeux à vrai dire). Pourtant force est de constater que le hamburger maison a plus de succès que celui du Mc Machin. Bon en même temps j’ai de la chance : ma fille n’aime pas trop les pizzas et crie « c’est trop bon maman » quand je fais du poulet au curry ou des spaghettis aux champignons et aux lardons. Tout ça est un apprentissage dès le plus jeune âge, apprentissage qui fait à mon sens partie de l’éducation que l’on apporte à nos enfants. Et si manger vite rimer avec manger des crudités ? A vos idées !! Peut-être un sujet pour un des prochains Vendredis Intellos ??

 

Publicités

2 réflexions sur “La parentalité et les maux du XXIe siècle {mini-débriefing}

  1. Toi tu as regardé Tanguy! Non sans rire, il faut être (et ce pour soi aussi) un être compétent en tout pour pouvoir contrôler la jungle des produits qui nous entourent dans cet environnement qui est en train de changer très rapidement.
    Et j’ai toujours préféré ce que je mangeais à la maison au mc do… Si ce n’est pas le cas c’est qu’on ne sait pas cuisiner ou que l’enfant est déjà addict aux additifs alimentaires… (Un peu dur mais malheureusement vrai).
    Parce que les frites maison! C’est noël dans ta bouche!

  2. Merci Kiki de ton débrief!!! A la réflexion, je ne suis pas sûre qu’il soit plus difficile d’être parent aujourd’hui qu’hier… La dernière fois que je discutais avec ma grand mère, elle me racontait sa première grossesse: à 6 mois de grossesse son bébé était toujours en siège, son médecin lui avait dit « dans ces cas là, on sauve la mère mais on ne peut pas sauver le bébé ». Finalement sa fille s’est retournée en temps et en heure, mais sur le coup, je me suis demandée comment elle avait réussi à survivre à ces mois d’angoisse… Les années qui ont suivi, elle a du faire face à la polio d’un de ses enfants, fuir une guerre, perdre tout ce qu’elle possédait, s’expatrier, perdre un autre enfant, etc… finalement, je la trouve assez cool ma vie de mère épuisée à côté^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s