Guide de survie à l’usage des couples infertiles, par Audrey Leblanc et Audrey Malfione

L’infertilité, au quotidien, ce n’est pas facile. Quand on est infertile, on a souvent l’impression que notre entourage ne mesure pas à quel point! Heureusement, quand on a du mal à trouver l’écoute dans son environnement proche, il y a toujours les réseaux sociaux et les blogs. Un de mes préférés: Celui de La Fille, ICI, dont j’avais déjà parlé LA. La Fille, c’est une plume acide mais délicieuse, une as de l’autodérision, quelqu’un qui arrive à vous faire sourire des situations les plus noires et désespérées, ET CA FAIT DU BIEN!

.

Dernièrement, c’est encore plus chouette d’aller sur son blog, puisque, fini les mauvaises nouvelles, la roue de La Fille a enfin tourné, et qu’elle sera bientôt maman. Et non contente d’avoir un ventre habité, elle vient aussi d’accoucher d’un bébé papier, car La Fille n’est autre qu’Audrey Leblanc, qui vient de publier avec Audrey Malfione (que je découvre) aux Editions JACOB-DUVERNET , ce livre:

.

20130913.01

Inutile de dire que les textes comme les illustrations sont de pures merveilles!

.

Alors il y a des passages un peu techniques, bien sûr, parce que l’infertilité, l’AMP (assistance médicale à la procréation), l’adoption, ce sont des sujets complexes. Mais ce livre ne s’adresse pas, d’après moi, qu’aux chanceux qui ont tiré le gros lot de l’infertilité (15% des couples quand même). Pour preuve, ces deux extraits que j’ai choisis pour vous le présenter.

.

Quand on a fait un bébé les doigts dans le nez (hum, non mais chacun son Kama Sutra, voyez?), on n’est pas toujours conscient que certaines paroles peuvent blesser, et on ne sait pas toujours comment réagir face à un couple proche qui se trouve dans cette situation. Dans ce chapitre, les principaux faux-pas à éviter, et rien que pour ça, ce livre devrait être mis entre toutes les mains!

.

P. 116 FLORILEGE DES PHRASES ET ATTITUDES QUI TUENT

.

« C’est dans la tête. Arrête d’y penser et ça viendra tout seul »

On peut se demander pourquoi on a fait tout un flan de l’arrivée de la pilule contraceptive alors que le meilleur moyen de ne pas tomber enceinte, c’est d’y penser. Votre endométriose, vos spermatozoïdes aussi nombreux que des orchidées dans le désert de Gobi, vos ovaires poly-kystiques, tout ça n’est que fausses excuses. L’infertilité, c’est psychologique. C’est de votre faute, vous y pensez trop. C’est votre pote Manu qui le dit. Et Manu, ave son BTS en comptabilité, elle sait de quoi elle parle.

« Bah, vous n’avez qu’à faire une FIV »

C’est tellement simple qu’on peut trouver dommage que les couples fertiles n’y aient pas droit, à leur petite FIV. C’est vrai, les bouffées de chaleur, l’hyper-émotivité, les maux de tête, la fatigue, les seins douloureux, le ventre gonflé, les ovaires qui tirent et qui vous donnent l’impression de peser une tonne, les nausées, les injections quotidiennes, les prises de sang tous les deux jours, les hématomes qui vont avec, le stress, les échographies endo-vaginales de bon matin, les heures passées en salle d’attente, votre patron qui vous déteste à cause de vos retards et de vos absences, la salle de recueil et ses magazines pornos le jour J, l’anesthésie générale qui vous fracasse, l’anesthésie locale qui, malheureusement, n’anesthésie pas vos ovaires, votre démarche de petite vieille après la ponction, les pertes de sang, l’attente de l’appel du laboratoire qui vous dira si vous avez des embryons, combien et de quelle qualité, les ovules de progestérone qui vous donnent l’impression d’avoir une limace au fond de la culotte, l’hyperstimulation, heureusement légère la plupart du temps mais qui peut aller jusqu’à l’embolie pulmonaire, tout ça pour 25% max de réussite par tentative (en comptant les grossesses qui n’iront pas à terme), ça fait pas rêver?

20130913

.

Pour vous le procurer, c’est ICI, ICI, ou LA.

Pour voir les auteurs et chair et en os, c’est sur le replay de l’émission Le Magasine de la Santé, LA.

Publicités

7 réflexions sur “Guide de survie à l’usage des couples infertiles, par Audrey Leblanc et Audrey Malfione

  1. Pingback: La semaine 102 des VI [EN BREF] (avec la gagnante du petit jeu de la 100ème semaine!) | Les Vendredis Intellos

  2. Pingback: La parentalité et les maux du XXIe siècle {mini-débriefing} | Les Vendredis Intellos

  3. Pas lu le bouquin mais je suis le blog de La Fille depuis environ 3 ans déjà et je suis bien contente que son parcours difficile ait abouti à une belle petite bébé.

    Je suis convaincu que ce livre fait à 2 aidera beaucoup de personnes touchées par les problèmes de conception, ainsi que les autres qui ne se rendent effectivement pas compte de ce qui se cache derrière ces mots.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s