Quand la science justifie nos choix {mini-débrief}

Être parent n’est pas une science exacte. Exacte non, mais une science peut-être.
Et si ce que l’on fait intuitivement avec le cœur n’était finalement pas la bonne chose ? La science parle, écoutons ce qu’elle nous dit sur nous et nos enfants…

Combien de mamans, instinctivement, mettent à leur bouche la tétine, tombée à terre, de celle de leur chérubin afin de la nettoyer ? Combien de fois je me suis dit « berk ». Bon, je disais ça surtout pour la maman qui risquait de se choper, toute dévouée, un staphylocoque doré pour le bien-être de sa progéniture. Eh bien, elles ont raison de le faire : la science a parlé ! C’est même bon pour la santé de leur bébé ! Si si, et c’est Drenka qui nous le dit dans sa participation qu’elle a intitulée Annie aime les sucettes.

De même combien de parents se retrouvent dépourvus face à leur enfant. Vraiment, pour de vrai. « On ne l’a pas élevé comme ça. » « Je ne comprends pas ce qui lui arrive. » Il ne s’agit pas là uniquement des méfaits de notre propre fatigue parentale, usée par le quotidien quelque peu sportif. Non. Parfois il faut l’avouer, on est largué même si on analyse scrupuleusement la situation. En fait, on a raison. Un élément vient perturber la donne. Le fautif est bien dans l’assiette de nos enfants mon cher Watson ! Il était là, tout près, tapi dans l’ombre le traître ! Je vous invite à lire ce survol passionnant de l’ouvrage de Filliozat au sujet de l’alimentation que Madame Sioux a mis en perspective avec la problématique de l’alimentation familiale. Un sujet passionnant ET déculpabilisant qui met entre autres en lumière les méfaits de l’alimentation moderne sur le comportement de nos enfants. A ne pas mettre entre toutes les mains, si vous voyez ce que je veux dire… Histoire de ne pas entendre votre 4 ans dire : « C’est pas ma faute, c’est la faute des pâtes. »

Enfin Pascale72 revient sur le langage et son développement chez le tout-petit. Un sujet qui, personnellement, me fascine. Les premiers balbutiements, les gazouillis, les sons anarchiques puis ordonnés, les premiers mots, bref, la naissance du langage est tout simplement incroyable. Et nous, parents sous le charme, on « gagatise ». On répète à en perdre halène les gazouillis sortis avec tant d’effort de la bouche de la chair de notre chair. Et on a raison ! Découvrez vite cet article qui clouera le bec à belle-maman ou à votre copine qui se moque de vous parce que vous regardez votre enfant en disant « a ga ga ga ga gaaaaaa » la bouche en cœur. Et toc !

Publicités

2 réflexions sur “Quand la science justifie nos choix {mini-débrief}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s