Dans ma constante recherche d’information sur la grossesse, l’accouchement, la maternité, la parentalité, je m’arrête aujourd’hui sur un article paru sur le site du Nouvel Obs

Les maisons de naissance en voie d’expérimentation

Voici un court extrait de mon article

Après la naissance de supabb, je me suis interrogée, est ce que c’était vraiment l’accouchement que je souhaitais ? Est ce qu’il est possible d’avoir un accouchement qui respecte ses volontés ? On nous dit souvent qu’on fait un projet de naissance mais qu’il est rarement respecté à la lettre, oui je me doute qu’on ne peut pas prévoir à la minute ce qui doit arriver, mais moi j’aurais aimé gérer ma douleur avec et grâce à mon homme, j’aurais aimé avoir de l’intimité [oui même quand on vient regarder toutes les 30min si le col est à 3 ou 4 de dilatation], j’aurais aimé ne pas prendre la péridurale, pas par égo mais quand on sait tout ce que ça engendre après sur le long terme, je pense qu’on peut supporter la douleur si l’on est bien accompagné. J’aurais aussi aimé décidé de ma position au moment de la poussée, de choisir de reproduire les gestes appris et répétés avec ma sage-femme libérale, pour me sentir rassurée et non pas dans l’inconnu total.

Je t’invite à poursuivre la lecture sur mon blog : Accoucher en maison de naissance, bientôt possible en France ?
et j’attends avec impatience tes avis et réactions sur le sujet :)

Supamam