Ecoutez-vous la grand-mère, le toubib ou la voisine ? [Mini-Débriefing]

Être parents, ou futur parents ! Faire des choix en fonction de ce qui nous correspond OU qui nous apportera le moins de reproche… Oui, j’avoue j’étais plutôt à une époque à suivre « le mouvement » pour ne pas trop perturber et m’en prendre trop en retour. Et puis on regrette et on devient plus fort !!!

Quand j’ai lu l’article de Laetibidule, sur ce livre tout doux… Je me suis dit qu’effectivement, il portait bien son titre ! Pour une naissance à visage humain ! J’ai drôlement envie de me le procurer ! Bravo ;) Car encore aujourd’hui, voire même plus qu’avant je me sens perdue ! Et je me dis que j’ai loupé tellement de choses pour mes autres grossesse que la prochaine, je l’espère douce et humaine !

J’aurais aimé savoir ça pendant ma première grossesse :

Dans ce livre sans prétention, l’auteur aborde la grossesse : par qui se faire suivre ?, Les différents examens, les échographies et les préparations à l’accouchement.

Puis, elle parle de l’accouchement, des personnes avec qui le ferais, des différents gestes médicaux qui peuvent avoir lieux.

Et  enfin des moments qui suivent la naissance : l’aspiration, le bain …

Et sans avoir besoin de lire des pavés… Je m’endormais tout le temps moi. Bref, je m’offrirais ce petit livre, quand j’aurais enfin pour mon petit plus… J’ai encore tout à apprendre !

Merci pour cet article… Ma prochaine grossesse sera bien plus douce…
Après toutes ces questions sur la grossesse, nous avons toutes ces questions sur les soins du bébé, et surtout comment reconnaitre ses besoins ? Comment sentir ce dont il a besoin ou par quoi il passe ? Alors, on écoute qui ? La voisine ? D’ailleurs l’article de Pascale72 il te calme grave… Signes de poussées dentaires : mythes ou réalités. Ta grand-mère, ta voisine ET ton toubib a côté de la plaque ? Sur un sujet, qui pourtant semble mettre beaucoup de gens d’accord ! Mais oui, si a partir de 4 mois il bave, ce sont les gencive qui se préparent… Voici d’ailleurs les symptômes que nous cite Pascale72 :

Les symptômes perçus par les parents :
Un chiffre est évoqué : plus de 80 % des parents voient des symptômes qu’ils attribuent aux poussées dentaires, soit des anomalies physiques, soit une modification comportementale.

Citons parmi les problèmes physiques :

  • –        Une hypersalivation
  • –        De la fièvre
  • –        Des problèmes de sommeil
  • –        Inflammation de la gencive et érythème jugal (les bonnes petites joues rouges !)
  • –        Des diarrhées
  • –        Érythème fessier
  • –        Des problèmes de la sphère ORL

Parmi les modifications comportementales :

  • – Pleurs fréquents,

  • – Irritabilité.

Je te conseil d’aller vite vite vite lire son article, chaque point est revu et corrigé ;) Ou pas…

Merci beaucoup Pascale72, je vais peut-être mieux savoir répondre aux traditionnels réflexions !

Après ce moments-là, une fois une fois que certains choses sont acquise ou pas, on fera attention de savoir comment se comporte notre enfant en société, on écoutera malgré nous ce que dis l’entourage… Et on fera attention à ce qu’il rentre bien dans le moule à l’école…  Ou pas ! C’est vrai que cela dépend de nos connaissances, de notre stade d’avancement et d’expérience dans le comportement humain, ce que l’on trouve acceptable ou non ! L’article de Kiarapapillon, m’a fait mal… « Droguer les enfants, les dérives de la médecine » J’ai vraiment eu mal, et peur. Car j’en entends des discours de parents à la sortie de l’école, j’en connais des enfants qui ont pris de la ritaline pour que leur comportement soit plus simple à gérer en classe avant de faire des diagnostique… ( j’en connais que 3, mais n’est-ce pas déjà fou ?) Quand on lit ça :

« Ce médicament et ses cousines leurs apportent une stimulation chimique qui, paradoxalement, calme et rend attentifs certains d’entre eux. Les parents sont donc satisfaits et demandeurs. Les maîtres confirment que les résultats scolaires progressent. Mais fondamentalement, il s’agit d’un artifice qui ne soigne rien, et qui permet de s’adapter à un système normalisant qui, lui, ne s’adapte pas à ces enfants. Une éducation spécialisée adaptée leur permettrait de se passer de Ritaline sans problème, mais nous n’en avons pas les moyens », reconnaît le médecin. »

Et j’ai trouvé triste, et incroyablement problématique ceci :

« « La Ritaline est une béquille chimique qui permet à certains enfants de s’adapter à des contraintes trop dures pour eux. Ces enfants, que j’appelle des « zappeurs », ne sont pas des malades. Ils sont simplement porteurs d’un caractère fait pour le mouvement, l’espace, la liberté de bouger, d’essayer, d’expérimenter, de créer, d’inventer. Cela fait d’eux des enfants encombrants, dérangeants et finalement rabroués en permanence », explique à BFMTV.com le Dr Dominique Dupagne, médecin généraliste. »

Merci beaucoup Kiarapapillon pour cet article réflexion…

Nous avons tous nos avis, nos casseroles a gérer, notre amour à donner… Lire, se renseigner et demander du soutient est une chance extraordinaire! Alors, continuons! Écrivez, partagez!!!!!!

Publicités

Une réflexion sur “Ecoutez-vous la grand-mère, le toubib ou la voisine ? [Mini-Débriefing]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s