Nous avons le choix. Respectons-le. (#mini débrieffing.)

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… s’ils sont nés dans des pays développés comme le nôtre.

Je ne vais pas faire ma rabat joie, je ne vais pas vous dire qu’avant, c’était mieux, qu’aujourd’hui, c’est moins bien, qu’aujourd’hui, c’est mieux et qu’avant, c’était nul.

Je ne vais pas vous dire que je suis une pro-vaccination, une anti-vaccination, une pro-maternage, une anti-maternage.

Je ne vais pas faire de leçon de morale.

Simplement, j’ai envie, après lecture des deux articles que j’ai mission de « débrieffer » et des commentaires passionnés qui ont suivi, de rappeler qu’il fût un temps, ici, et qu’ailleurs, ce temps est toujours là, où on ne pouvait pas polémiquer sur ces sujets essentiels.

D’abord, en premier lieu, parce qu’on n’avait pas le choix. Vaccins, péridurale? Ah bah, ça n’existait pas. Hop. Pas moyen de s’embrouiller.

Ensuite, parce qu’on n’avait pas la possibilité de se servir de nos neurones pour y réfléchir. Pas ou peu d’informations, on faisait ce qu’on nous disait de faire, et hop, en avant Guingan.

Aujourd’hui, on peut lire, on peut s’informer. Pas toujours comme on le souhaite, il reste souvent des zones d’ombre qu’on ne comprend pas (et avouons le, c’est vraiment agaçant.) Mais surtout, on peut COMMUNIQUER.

Pour ma part, je trouve que c’est la grande force des Vendredis intellos. Des femmes (y-a-t-il un homme dans la salle? Alors oups, pardon, coucou l’ami!) qui ne sont pas forcément d’accord. Qui pensent avec ce qu’elles savent, ce qu’elles apprennent, ce qu’elles vivent également. Et qui font part de leurs inquiétudes, de leurs savoirs, de leurs questions.

Qui parlent avec leurs mots, mais aussi avec leurs tripes, avec leur coeur.

Bref. Mum Cath s’est interrogé sur la nécessité ou non de vacciner. Et cette question, quelle mère ne se l’est jamais posée? Chacun ici peut donner son avis sur le sujet, de ce qu’il a vu, lu, entendu, vécu. C’est ça qui fait avancer le débat. Pour, contre, ne se prononce pas, hésite encore. Chacun en est à un point de son cheminement. Alors pourquoi ne pas s’aider  en s’expliquant sereinement? (nul besoin de strings à paillettes dans la gadoue pour expliquer ses convictions profondes, normalement!)

Quant à Lesbebous, le titre de l’article à lui tout seul vaut de l’or: Il n’y a pas de pro ou anti maternage, il n’y a que des mères.

Et c’est ce que k’essaie de dire depuis le début de mon débrieffing. Oui, je sais, je suis longue à la détente, si j’avais écrit ça depuis le début, je vous aurais évité une grosse lecture. Qui me semble néanmoins essentielle (en toute modestie, cela va de soi.)

Il est bon de se rappeler, de temps en temps, que nous sommes tous des parents en apprentissage. Que nous apprenons tous les jours. Et que nous devons le faire avec respect. Parce qu’on a la chance d’avoir le choix. Respectons ce choix.

(je finirais bien par un Peace, love and Mojitos, tiens.)

Mamanbavarde.

 

Publicités

9 réflexions sur “Nous avons le choix. Respectons-le. (#mini débrieffing.)

  1. Et ca reste tout de même rageant quand les gens te sortent : « pfff, moi aussi j’ai eu des baffes et j’en suis par mort ! » … Et sont persuadées qu’éduquer sans punir ca fait des enfants rois …

    Mais ce n’est pas propre au monde de l’éducation, c’est universel sur bien des sujets … Bcp manque de curiosité, pourtant à l’heure d’aujourd’hui c’est tellement simple de se renseigner et d’échanger !

    Vive Vous :)

    • Ah, ça oui! Mais c’est aussi le propre de l’homme que de tenter de faire des corrélations, de comparer par rapport à ce qu’il connaît… :)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.