L »art de la Communication {Mini-débrief}

Être parent, quel dur métier !

Surtout quand l’enfant sent qu’on est fatigués, à fleur de peau, bref fragilisé.

On pourrait penser qu’il ait un radar, et qu’il en profite pour râler plus que d’habitude, mettre le salon encore plus sans dessus-dessous, et refuser l’heure du coucher avec force et large sourire. (ça sent le vécu non ??)

Poser des limites à un enfant, par LadyPirate13.

On entend partout qu’ils en ont besoin pour bien grandir.

« L’absence de limite est toujours une source d’angoisse. Un enfant qui ne se voit pas définir des limites claires se trouve fort démuni. Il a besoin de savoir ce qu’il a le droit de faire et ce qu’il ne peut pas faire. Poser des interdits lui donne des balises qui le rassurent . L’enfant a besoin d’un cadre qui va l’aider à grandir.

 

Mais qu’il est difficile de poser ces cadres je trouve ! Poser des limites sans inhiber sa liberté…

La règle doit être annoncée de manière explicite et doit être conforme aux valeurs fondamentales : respect d’autrui, respect de la personne de l’enfant.

La Perlette a quelques règles, qui sont de ne pas monter sur la table de la cuisine, ne pas faire mal aux chats, ne pas faire mal à maman, ne pas mettre de jouets dans la litière des chats, ni ses mains dans la poubelle……….. Entre autre…. Mais tout les jours on doit lui rappeler, peut-être parce que les neurones ne sont pas encore matures  que pour retenir quelque chose plus de 2 minutes…?

Apprendre à communiquer pour se faire comprendre. Communiquer sans crier…

Avec des enfants, communiquer doit faire partie de leur éducation, tenter au mieux de leur inculquer certaines règles de base : la liberté des uns se termine où celle des autres commence.

Avec des adultes, surtout  entre Parents et Profs,  la communication est primordiale.

C’est FlolaSouricette qui nous en a fait un billet très complet, sur la collaboration entre les parents et les profs. La communication positive.

(…) parents et enseignants ont  tendance à  échanger sont autant de « baffes » verbales qui blessent, découragent et surtout nous empêchent de trouver de vraies solutions à nos problèmes.

Les baffes verbales, c’est bien ce qu’on tente de ne pas dire à nos enfants. Mais parfois, enfin pour moi, les mots sont tels des chevaux au galop…… Et j’ai bien du mal à les réfreiner.

Dans son article FlolaSouricette fait l’ébauche d’un plan de communication entre les parents et les profs. Très instructif !

Halàlà, qu’il est difficile d’être parents… surtout quand on veut faire du mieux qu’on peut, tout en respectant notre enfant… On n’a pas finit de culpabiliser par rapport à nos fragilités du moment. Mais le tout est de ne pas recommencer, de parler à son enfant, même le lendemain, lui expliquer les choses.

Parce qu’ils sont comme des âmes nouvelles dont il faut préserver la pûreté.

Bonne lecture !

 

4 réflexions sur “L »art de la Communication {Mini-débrief}

  1. Bonjour :) Et petite question, penses tu à formuler les choses de façons positives plutôt que négatifs ? Avant l’age de 6/7 ans un enfant a du mal à intégrer la négation.

    Ex : si je te dis : « Ne penses pas à un éléphant rose! », à quoi penses tu la maintenant ? ;)

    A tester mais par ici les « laisse la porte fermée » fonctionne mieux que « n’ouvre pas la porte » ;)

    (après pas simple au quotidien de tout positiver j’avoue :) )

    Mais ca peut être « Garde tes jouets dans tes mains » (par rapport à la litière), ou « Fait une carresse au chat » (et le faire avec elle) pour lui apprendre un geste de substitution (je te rassure ici Oggy se fait encore parfois agripé les poils !) ou « La poubelle contient les choses dont on souhaite se débarrasser, qui sont sales, merci de laisser tes mains dans tes poches ! » :)

    Pour les tapes, on a l’encourage aussi à faire une caresse mais bon, c’est pas gagné à chaque fois mais on essaie :)

    Allez plein de courage pour répéter encore et encore ;)

    Marie (et Martin – 21 mois)

  2. Merci beaucoup de ton débrief!!
    Ton « qu’il est dur d’être parent » m’a un peu fait tiquer (même si je le comprends complètement!!!!): ne transformons pas notre quête de sens en une quête de perfection. Halte à la dictature de la mère parfaite (qui repointe toujours son nez quand on commence à fatiguer!).

  3. Les enseignant veulent de la soumission pas du respect. La notion de respect est de toute façon complexe a expliquer a un enfant de 4 ans.
    Les valeurs des parents ne sont pas les même que celle de l’enseignant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.