Aborder le sujet de la mort avec les enfants n’est pas toujours facile.

J’en avais déjà parlé sur mon blog par ici il y a plusieurs mois …

Nous avons souvent du mal à le faire car nous craignons d’inquiéter les enfants inutilement. Et pourtant, les enfants sont souvent beaucoup plus lucides sur la mort que ce que nous croyons et les laisser dans le flou peut parfois renforcer leurs angoisses légitimes.

En effet, si les adultes ne veulent pas aborder le sujet, ne serait-ce pas parce que les choses sont beaucoup plus graves que ce qu’ils avaient compris ?

Vous l’avez compris, je suis plutôt partisane de parler ouvertement de la mort avec les enfants lorsqu’ils abordent eux-mêmes le sujet et ce, même si – et surtout si – ce sujet est délicat pour nous.

Mais pour nous faciliter le travail, mieux vaut avoir un support qui permet d’expliquer des choses à partir d’un texte écrit par d’autres. Je trouve que c’est parfois plus facile car cela aide à libérer la parole quand le sujet est délicat pour nous

L’un des livres que j’aime bien pour parler de la mort est « A quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ? » d’Emmanuelle Piquet.

Ce livre ne parle pas de la mort en elle-même, de ce qu’il y a après – qui est aussi une question souvent posée par les enfants. Il aborde plutôt une question essentielle à mon avis pour apaiser son angoisse de mourir. Qui ne s’est jamais demandé en effet « à quoi ça sert de vivre si c’est on meurt à la fin ? » …

Et c’est en interrogeant son entourage – sa petite soeur, son grand frère, son cousin, sa maman, ses amis, son grand-père, … – que la petite fille qui pose la question-titre cherche des réponses. Chacun à sa façon répond à cette drôle de question de façon tendre, rigolote, sérieuse,

Ce qui apporte tout son lot de réflexion sur le sujet de la mort et de la vie avant la mort ;-).
sc

Mes enfants ont adoré ce livre qu’ils aiment parcourir avec moi, se reposant la question, trouvant de nouvelles réponses à chaque fois et m’interrogeant sur ma réponse à cette question si difficile.
Et c’est un si joli moment à partager avec eux !

Retrouvez cet article sur le blog de S Comm C !