L’importance des croyances dans nos choix de parents -mini débriefing-

S’il y a un phénomène qu’on n’imagine pas avant et pendant sa première grossesse, c’est l’importance des diktats médicaux et croyances de notre entourage. On n’imagine pas comme les presceptes sont nombreux en matière de grossesse, d’accouchement, d’éducation. Pire que cela, on n’a parfois même pas conscience que nous avons adopté, de façon tout à fait sourde et anodine, toutes ces idées généralisées qui sont parfois sans fondement.

Combien de fois entends-je encore des personnes me sortir des banalités sans nom sur des sujets tels que l’allaitement long sans avoir l’impression une seule seconde que ces personnes prennent un tout petit peu de recul sur ce qu’elles disent ?! Tout semble acquis, et certain. Combien de fois entends-je également des injonctions totalement erronées ?! Sachez donc qu’allaiter un enfant, empêche d’en concevoir un deuxième … 

Et je ne parle même pas du personnel médical nous avons dû changer plusieurs fois de pédiatres, tant nous étions fatigués d’entendre des injonctions personnelles en lieu et place d’un véritable discours de professionnel, objectif et donc médical. 

Je ne comprends pas pourquoi les représentations et croyances générales prennent tant de place dans la parentalité, et pourquoi quand on ne veut pas se laisser influencer, il faut presque se battre pour gagner sa place.

Il semble que je ne sois pas la seule à me poser cette question, puisque cette semaine, plusieurs blogueuses se sont penchées sur la question.

Ainsi, Vaalos met en avant l’importance de s’écouter avant tout et d’écouter son corps pendant la grossesse et surtout lors de l’accouchement, dans son billet Votre corps a tord, votre médecin a raison. Elle y parle du livre de Francine Chenelot Se préparer à la naissance, où on nous explique que de nombreux préceptes en matière d’accouchement semblent tout à fait discutables. Alors même qu’ils sont imposés aux mères, sans discussion possible, les infantilisant à un moment pourtant clé de leur vie.

Mais si la prégnance du domaine médical en matière de grossesse et d’accouchement est très importante, on peut dire que l’allaitement quant à lui est le domaine roi en matière de croyances érronnées. Miliochka, nous parle de plusieurs études pour étayer ses propos. Dans son billet Le manque de lait, un mythe culturel ? elle nous montre à quel point le mythe du manque de lait perdure. Or elle nous parle de plusieurs études, pour souligner le fait qu’il s’agit bien là d’un mythe. Insistant ainsi sur la grande nécessité d’informer les jeunes mères. Pour l’anecdote, à la fin de ma grossesse, on m’a demandé très sérieusement si j’avais assez de lait pour allaiter à la naissance (comme si chaque femme avait son quota de lait, donc). Si je n’avais pas déjà été informée, j’aurais pu me stresser, en entendant cette question. Comme quoi, l’information est véritablement la clé.

Sans aller jusqu’à mettre en avant les croyances diverses et variées qui nous influencent, on peut aussi se pencher sur les impressions et représentations, que l’on construit parfois avant la naissance de son enfant. Ainsi Mamanéprouvette écrit dans son billet A quand les seins gradués, que selon une étude, il existerait un rapport entre le besoin de contrôle de l’alimentation et le choix de donner des biberons. Certaines mères seraient donc influencées dans leur choix d’allaiter ou non par la représentation qu’elles se font de l’allaitement et tout particulièrement de l’allaitement à la demande. 

Je crois que concernant toutes les questions relatives à la parentalité, ce qui compte c’est de pouvoir choisir, et choisir de façon consciente. Miliochka aurait donc mis le doigt sur l’essentiel : L’INFORMATION.

Home Sweet Môme.

Publicités

2 réflexions sur “L’importance des croyances dans nos choix de parents -mini débriefing-

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.