Leur apprendre à pêcher plutôt que de leur donner des poissons {mini-débrief}

Rapide mini-débrief improvisé cette semaine, et donc j’ose tout et je pique le titre à l’une des contributions que je commente !

J’avais entendu cette expression pour  la première fois lors d’un voyage en Afrique,  et elle m’avait bien fait réfléchir… Je n’avais pas réalisé qu’elle fonctionne aussi très bien pour l’éducation de nos enfants!

.

  • L’heureuse propriétaire de cette expression est donc declickids, dont c’est la première contribution, bienvenue! Une première contribution qui revient sur un sujet passionnant et passionné (sur les VI, on en a parlé par exemple ICI, ICI, ICI et LA!) : Nos enfants et l’écran.  Declikids a en effet revêtu son costume d’envoyée spéciale pour les VI et a assisté à la journée de débats organisée par l’Académie des sciences à l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage : L’enfant et les écrans. Et son reportage vaut le détour!

Alors, que pensent les scientifiques de l’exposition des plus jeunes moins de six ans) aux écrans ?

Tout d’abord, qu’il n’y a pas de digital natives. Ce n’est pas parce qu’on sait faire glisser un écran du bout du doigt qu’on maîtrise sa culture !

Ensuite qu’il est urgent d’accompagner chaque enfant dans sa découverte des mondes, réels comme numériques, pour y construire les compétences nécessaires au développement de toutes les intelligences

L’article (tout en modération, ce qui n’était pas facile avec ce sujet!) est pleins de conseils pratiques, par tranche d’âge, sur la façon d’appréhender les écrans avec les tous petits.

.

 Il est sain de secouer cette auto-satisfaction contemporaine qui consiste à dire « on n’a jamais autant fait pour les enfants aujourd’hui »

Je ne sais pas vous, mais moi, ce discours, je l’entends régulièrement. Et de la part de gens extrêmement bien intentionnés, qui estiment qu’on en fait trop, que je me pose trop de questions (et que mon fils est juste un vil capricieux quand il s’y mets)

Kawine égraine pour nous les qualités que l’auteur prête aux Enfants Rois (même si elle n’aime pas cette expression!), et même si elle affiche son ras-la-casquette des jugements par rapport à l’éducation considérée comme laxiste qu’elle donne à son enfant, elle se montre assez critique avec ce point de vue!

Mais personnellement je me pose quand même la question:  est-ce qu’accorder de l’importance à la parole des enfants (trop selon certains!), ça ne serait pas la meilleure façon de leur enseigner qu’il est naturel de se faire entendre? Une façon de leur apprendre à pêcher la vie, en quelque sorte?

..

Bonne lecture!

Publicités

2 réflexions sur “Leur apprendre à pêcher plutôt que de leur donner des poissons {mini-débrief}

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.