Vous reprendrez bien encore un peu de limites ? [mini-débriefing]

Il paraît que nous vivons dans un monde sans limites. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est une psychanalyste que cite MarieLou en introduction de son billet : « Autorité, tyrannie… Et si on changeait de paradigme ? ».

Je crois que nous sommes dans une culture du «sans limites», où l’enfant-roi ignore qu’il n’est pas tout-puissant, que tout ne lui est pas accessible.

Tiens, ça me rappelle les conseils d’une autre psychanalyste et d’un psychologue. Entre autres, parce qu’on pourrait en citer mille comme ça. Je  ne dis pas qu’ils ont fondamentalement tort mais je suis fatiguée de lire toujours la même rengaine dans la presse généraliste. MarieLou aussi donc et son billet nous donne des pistes de réflexion sur la notion d’autorité.

 

D’ailleurs, personne ne dit qu’il ne faut pas de limites (si ?) mais tout est question de mesure et cela dépend de chaque famille aussi, de chaque parent et de chaque enfant. En ce qui concerne les écrans, par exemple, les avis divergent mais en général, il est dit qu’un peu c’est bien, trop c’est… trop comme nous le montre Mère cruelle. Il faut donc apprendre à bien utiliser ces nouvelles technologies en mettant des limites.

En réalité, il est difficile de donner des conseils trop précis parce que chacun vit les choses différemment, chacun a ses limites, comme on dit. Untel ne tolérera pas, par exemple, le moindre bazar dans la chambre de ses enfants, un autre fera peut-être un rangement rapide le soir mais ne s’en offusquera pas plus que ça. Drenka en donne une illustration à travers un extrait du livre de Marie Perarnau. Et ça fait du bien d’en rire !

 

C’est bien beau de parler des limites que l’on met (ou doit mettre) aux enfants mais n’oublions pas qu’il en faut aussi pour les adultes, pour bien vivre en société. Bien entendu, ce n’est pas toujours facile de les respecter. Parfois on ne s’en rend pas compte comme l’évoque Sandrine S comme C à propos des étiquettes que l’on met aux enfants (et aux autres adultes d’ailleurs). On touche ici à la limite du bien vivre ensemble et des bonnes relations entre parents et enfants. C’est bien plus facile de mettre les gens dans des cases que de les tirer vers le haut ou de considérer que la réalité est plus complexe qu’elle n’en a l’air. Une belle leçon de communication !

Enfin, il y a des adultes à qui il faudrait donner des limites. Il est impossible en France de déshériter un enfant alors certains s’expatrient pour le faire… Linosqui se pose des questions devant ce phénomène. Et moi aussi du coup, même si je connais des parents qui ont voulu déshériter leur fils. La réalité est complexe, certes mais il y a des limites à ce qu’on peut faire ou laisser faire !

On y revient toujours !

 

Bonne lecture !

Clem la matriochka

6 réflexions sur “Vous reprendrez bien encore un peu de limites ? [mini-débriefing]

  1. les limites, les limites… je ne peux m’empêcher de penser à isabelle filliozat lorsque j’entends ce mot!!! pour avoir eu une enfance pleine de limites, ce mot me donne aujourd’hui plein d’exéma!!! certes oui des limites il en faut, mais à force de réduire nos capacités nous devenons des adultes tout petit, avec le sentiment de ne pas être capable et de ne pas être à la hauteur… alors plutôt que de montrer à nos chers bambins ce qu’ils ne peuvent pas faire, montrons leur aussi ce dont ils sont capables, apprenons leur à faire les choses pour eux et non pas pour les autres et là j’ai bien des exemples en tête… nous ne faisons pas de place à nos enfants dans ce monde et nous leur demandons de se comporter comme des adultes! tout un programme de réflexion…
    bravo clem pour tes billets, j’ai découvert ton blog il y a peu et j’adore

    • Merci ;-) Effectivement, le mot « limites » est un peu ambigu parce que cela dépend de ce que l’on met derrière. Je pense quand même qu’on est obligé d’en mettre. D’ailleurs, nous adultes, on en a aussi ;-) Mais je suis d’accord avec toi, on peut en mettre sans « limiter » les gens (enfants ou adultes).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.