être un parent dans la société d’aujourd’hui [mini-debrief]

Cette semaine, deux contributions pointent du doigt sur une contrariété assez flagrante dans le comportement de la société actuelle vis à vis de nos enfants : le besoin que la société a des enfants, que ça soit d’un point de vue purement consommateur mais aussi comme élément intégrant de l’économie (à travers les services proposés) mais comme énergie future, pensante et agissante de cette société qui bien entendu ne peut vivre sans ses enfants.

mini-debrief

C’est dans ce sens que Clem la Matriochka aborde cette contradiction entre l’idée selon laquelle faire un enfant semble être à première vue quelque chose qui ne sort pas de la sphère réduite et privée du couple parentale, et qu’en fin de compte ça n’est pas aussi simple que ça.

à côté de ce besoin figure la réalité brute : Kawine aborde le problème rencontré par pas mal de parents, à savoir le fait que d’un côté cette fameuse société trouve ça bien de faire des enfants… tant qu’ils ne dérangent pas ! Et oui, « on » veut qu’un enfant soit gentil, sage, dise bonjour et fasse la bise, mais si ça déborde c’est le drame ! Quel parents n’a pas subit les regards hautement désapprobateurs des voisins mécontents, que ça soit au resto ou dans le train ! Je me rappelle d’un épisode en train de nuit Nancy Toulouse où la SNCF n’avait pas cru nécessaire de réserver la cabine lit (comme ils sont censé les faire quand des enfants en bas age sont dans les réservations) et nous avaient affublés de deux grognonnes en puissance, alors que nous avions notre puce de 1 an qui avait mal aux dents… scandale à 3h du matin quand une des dames nous a crié dessus pour que ce sale enfant se taise enfin…  Sans parler de la visite des grottes de Lascaux où on s’est juste fait virer par le guide pour un enfant qui a babillé 2 demi secondes ! (oui j’ai gardé une dent contre eux !) .Et oui, un enfant n’est pas une plante verte, c’est une réalité que beaucoup semblent malheureusement trop souvent oublier.

Ainsi quelle est la solution ? enfermer les enfants ? les droguer (humour noir ON, je précise) ? ne plus en faire ?

Ou juste les faire sortir au max pour que les gens s’habituent à voir des enfants normaux, vivants, qui en fin de compte font parfois un peu de bruit mais en soit, si on compte en total, pas tant que ça ?

Et si la solution était juste de rendre les lieux « child friendly » aussi ??? que les restos aient des lieux où les enfants puissent être juste occupés ? que ça soit pareil pour les trains ? idem dans les salles d’attente ? car souvent un enfant qui râle, s’énerve, c’est juste qu’il s’ennuie… et plus on l’empêche de bouger, pire ça… leur demande est légitime, mais la société est elle prête à être à l’écoute de ses enfants ?

(et désolée d’avance pour ce débrief fait à l’arrache, faute de temps …)

MamaDragon

Publicités

2 réflexions sur “être un parent dans la société d’aujourd’hui [mini-debrief]

  1. Pingback: Etre un parent dans la société d’aujourd’hui | La partagerie | Scoop.it

  2. Pingback: être un parent dans la société d’aujourd’hui [mini-debrief] | Parentalité infos | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s