Pourquoi éduquer nos enfants dans la tolérance?

Ces derniers jours, une vive Polémique enflamme la toile et les réseaux sociaux des citoyens belges.

Une histoire Banale au départ : « La décision des autorités de Bruxelles de remplacer cette année le traditionnel sapin de Noël de la Grand-Place de la capitale belge par une « structure électronique » de 24 mètres «  .

 Hélas, une élue du parti cd&v, visiblement mal informée, a invoqué que cette décision à été prise afin de ne pas «  heurter la communauté musulmane avec ce symbole religieux » ( qui en fait n’en n’est pas un )

 Cette déclaration à déclenché une grande polémique chez (presque) tous les citoyens belges, et a surtout ouvert la voie vers une haine envers la communauté musulmane de Bruxelles et plus largement de la Belgique .

Après avoir donné mon avis sur ce sujet dans mon blog  (http://chroniquedunemaman.wordpress.com/2012/11/11/mon-beau-sapin/),  et évoqué surtout le fait que la ville de Bruxelles voulait juste faire quelque chose de «  différent, plus à la page «  cette année.

Face à tant que racisme (injustifié) je me suis posée une question, en rapport avec l’éducation de mes enfants, c’est-à-dire : «  Pourquoi élever nos enfants dans la tolérance ? »

En bonne maman geek que je suis, j’ai cherché sur la toile des écrits relatif à la tolérance et à l’éducation , et je suis tombée sur un «manuel » dédié aux écoles, nommé :

«  La tolérance, porte ouverte sur la paix «

Datant de 1995 et écrit par l’Unesco. Il m’a semblé intéressant par son intemporalité et l’actualité. Voici son avant propos, écrit par Frédérico Mayor , directeur général de l’Unesco en 1993 :

« J’en appelle à tous les chefs d’Etat et de gouvernement, aux ministres et aux fonctionnaires chargés de l’éducation à tous les niveaux, aux maires de toutes les villes et de tous les villages, à tous les enseignants, aux communautés religieuses, aux journalistes et à tous les parents du monde entier:

• pour qu’ils inculquent à nos enfants et à nos jeunes un esprit d’ouverture et de compréhension envers les autres peuples, la diversité de leurs cultures et de leur histoire et l’humanité profonde qu’ils partagent avec nous;

• pour qu’ils leur enseignent combien il est important de refuser la violence et d’adopter des moyens pacifiques pour résoudre les différends et les conflits;

• pour qu’ils forgent dans les générations à venir des sentiments d’altruisme, d’ouverture et de respect d’autrui, de solidarité et de partage, fondés sur une confiance en leur identité et sur une capacité de reconnaître les multiples facettes de la personne humaine dans des contextes culturels et sociaux différents ».

Car oui, éduquer nos enfants dans la tolérance est l’affaire de tous, des parents, aux enseignants, des médias aux communautés religieuses ou laïques que nos enfants côtoient jusqu’à nos  chefs d’états.

Pourquoi ? car après plusieurs décennies de guerres, un peu partout dans le monde ,  et à cause de la pauvreté en découlant, des immigrations importantes ont eu lieu vers des « pays «  industriellement, socialement et démocratiquement développés , comme la Belgique, la France , …..

Notre Cher Pays est donc aujourd’hui multiculturel. C’est un fait !

Et les crèches et classes de nos enfants sont « des microcosmes de la diversité culturelle de la société mondiale ».

Il est donc primordial que nos enfants puissent vivre en harmonie avec leur milieu et leur époque, afin qu’ une fois adulte , ils soient en accord avec leur société, et eux même des acteurs d’une société de tolérance .car le tolérance fait partie intégrante des droits de l’homme. Et car l’intolérance peut entrainer un cycle mal être social et de violence, qui est néfaste au bon développement de notre société.

 

 A la vue de cette polémique, et des dires de cette politicienne belge, force est de constater que nous sommes bien loin des projets de l’Unesco, visant à ce que nos chefs d’états de prônent la tolérance, pourtant induit en 1995.

C’est donc à nous, parents, et donc en première ligne de l’éducation de nos enfants,  de les mener vers ce chemin de l’acceptation de l’autre quelque soit ses origines ET quelque soit nos propres origines, afin que ce genre de polémiques et dire raciaux n’aient plus lieu d’être. Une chose est sûr, le plus dur reste à faire.

Maman débordée

https://www.facebook.com/home.php#!/ChroniqueDuneMamanDebordee

Bibliographie :

Publicités

18 réflexions sur “Pourquoi éduquer nos enfants dans la tolérance?

  1. Pingback: Pourquoi éduquer nos enfants dans la tolérance « Chronique d'une maman débordée

  2. Je trouve ta contribution très intéressante ! En particulier le fait de voir que les polémiques en Belgique ne sont pas d’un plus haut niveau que celles qui agitent la France ! Et j’aime beaucoup le texte de l’Unesco.
    Cela dit, dans « tolérance », j’entends « tolérer », ce qui me semble différent que ce que tu proposes ici : tu parles bien d' »acceptation ». Accepter, respecter, accueillir, s’ouvrir aux autres, c’est tellement plus fort que tolérer !
    Qu’en penses-tu ? Peut-être que je bloque bêtement sur un détail de vocabulaire ;-)

    • Bonjour,

      Je trouve toute cette affaire polémique, quel dommage ! Les médias s’y engouffrent et stigmatisent des paroles et des actes. C’est bien la façon dont les médias agissent qui rend les gens intolérants.

  3. Merci beaucoup de ta contribution!!! Je réalise en te lisant (et en lisant ton extrait du texte de l’UNESCO) que ce thème de la « tolérance » me semblait beaucoup plus présents dans les médias, dans le discours des hommes politiques et à l’école dans les années 90 qu’aujourd’hui. Sursaut passéiste ou réalité, je ne saurais trancher…?
    On considère souvent l’humanité comme étant par nature muée par la guerre, la compétition, la loi du plus fort… et que le respect, l’entraide et la tolérance soit des notions uniquement culturelles auxquelles il faille éduquer nos enfants… Je suis en train de lire un bouquin « L’âge de l’empathie » de Frans de Waal qui prétend justement le contraire: selon lui, l’humanité n’aurait jamais pu survivre sans entraide… J’espère vous en parler bientôt et vous passer quelques extraits à commenter car c’est vraiment très instructif (et rassurant aussi!)!

    • Bonjour,

      Cette affaire en Belgique a été clairement nourrie par les médias, qui ont un stratagème bien huilé pour stigmatiser très vite une catégorie de population. Et nous sommes ici bel et bien aveuglés par les titres des journaux ! Regardons plutôt la façon dont les médias nous incitent à la haine et au manque de tolérance. Une phrase prononcée et c’est une affaire d’état montée de toute pièces par les journalistes. Aujourd’hui ce sont les chrétiens qui jouent le rôle de l’oppresseur face aux musulmans et un autre jour ce sera l’islam qui sera stigmatisée … Le problème c’est que les croyants n’y sont pour rien ! L’opinion publique moyenne s’indigne, (et oui les médias savent y faire) et de fil en aiguille tout le monde croit qu’il y a un problème d’intolérance entre les religions… bravo les médias ils sont très forts !

      Cela dit le texte de l’UNESCO est à lire, merci de nous l’avoir fait partager. Restons juste conscient que des amalgames ne doivent pas être fait trop rapidement.

      C’est dommage que tu aies abordée le thème de la tolérance dans ce contexte. Cela dit ça met aussi en valeur la pression de la société pour aller vers un monde intolérant. Apprenons à nos enfants à penser par eux-mêmes et non par les autres ! Et ne pas les laisser se déshumaniser par les médias. Je pense aussi qu’en dehors de la déformation de notre société les enfants sont par nature empathiques, tolérants, ne jugent pas et n’oppriment pas leur prochain.

      A nous de leur ressembler !

      J’ai hâte d’en savoir plus sur le livre dont tu parles Mme Déjantée !

  4. et bien… En effet, on est bien loin de notre idéal de tolérance et de respect de l’autre…
    Je trouve ça assez consternant, aussi bien le fait que la femme politique est parlé sans rien vérifier, pour faire un effet d’annonce, que le fait que les gens se soient enflammés comme ça et aient laissé leurs plus vilains travers ressortir…

  5. Pingback: Ouvrir nos enfants à la différence [mini débrief] « Les Vendredis Intellos

  6. Une élue « mal informée » bon j’imagine que cette remarque est ironique… cette élue du parti Chrétien démocrate savait (je le pense du moins) parfaitement ce qu’elle faisait et a sciemment mis le feu aux poudres avec cette affaire; C’est écoeurant. Bravo pour cet article!

  7. Pingback: ☺ ☻☺ ☻Les pirates cultivent la différence !☺ ☻☺ ☻ | Lully-Share

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.